En Chine, le problème de l'addiction aux jeux mobiles fait des ravages. Un jeune Chinoise vient de perdre l'usage de son œil droit après avoir passé trop de temps sur "Honor of Kings", un jeu réunissant plus de 50 millions de joueurs.

Une jeune femme, originaire de Chine, est devenue partiellement aveugle après avoir passé une journée entière à jouer sur son téléphone portable. Âgée de 21 ans, elle était une fan hardcore du jeu "Honor of Kings", un jeu multijoueur qui rend fou les jeunes chinois.

VOIR AUSSI : "Modern Combat Versus", le jeu de tir sur smartphone qui veut rivaliser avec les consoles

La joueuse, connue sous le pseudonyme de Wu Xiaojing, travaillait dans la finance. Elle a été transportée à l'hôpital après avoir perdu la vue de son œil droit, suite à une session de jeu extrêmement longue. Les médecins ont diagnostiqué une occlusion rétinienne artérielle (RAO), une affection qui touche généralement les personnes âgées et pourrait la conduire à la perte définitive de l'utilisation de cet œil.

Sur le réseau social chinois Weibo, la mésaventure de Wu a été largement commentée. La plupart des utilisateurs sont très critiques envers la jeune femme. "Elle tient encore un téléphone au lit [sur cette photo plus bas]", écrivait l'un d'entre eux. Un autre avouait : "C'est terrible, mais je n'ai toujours pas supprimé le jeu."

hok.jpg
Weibo

Les créateurs du jeu dans le collimateur de l'État

Suite à sa prise en charge médicale, Wu Xiaojing a admis à la presse qu'elle passait régulièrement plus de huit heures sur le jeu sans manger, boire ou aller aux toilettes. "Si je ne travaille pas, je me réveille généralement à 6 heures du matin, prend mon petit déjeuner et joue ensuite jusqu'à 4 heures de l'après-midi", a-t-elle avoué à l'édition chinoise du Global Times. "Ensuite, je mange habituelle quelque chose, fait une sieste, me réveille et continue à jouer jusqu'à 1 ou 2 heures du matin."

Le cas de Wu Xiaojing est loin d'être isolé en Chine. Tencent, géant chinois du jeu vidéo et des applications mobiles, a conçu "Honor of Kings" comme un clone de "League of Legends" avec un certain nombre de particularités propres à la mythologie et à la culture culture chinoise. "Honor of Kings" est donc un MOBA, un jeu multijoueur de combat en arène où s'affrontent deux équipes incarnant des personnages différents. Et c'est un titre très, très addictif.

En juillet dernier, Tencent a été obligé se limiter le temps de jeu des plus jeunes joueurs (moins de 12 ans) à 1 heure par jour et à 2 heures pour les moins de 18 ans, suite à la pression de la presse et du gouvernement. Cette mesure faisait suite à de nombreux articles très critiques du Quotidien du peuple, l'organe de presse officiel du Parti communiste chinois. Tencent, qui engrange plus de 6 milliards d'euros par an, dont la moitié est issue du jeu selon RFI, avait également subi les foudres du Quotidien de l'Armée populaire de Libération, le journal de l'armée chinoise, qui écrivait que "la menace pour la sécurité ne peut pas être ignorée si un soldat est absorbé par le jeu alors qu’il est appelé à une mission urgente de combat." C'est pas faux.

– Retrouvez l'article d'Yvette Tan sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.