L'application Snapchat s'est métamorphosée, mardi, au grand dam de nombre de ses utilisateurs qui s'organisent pour que la firme d'Evan Spiegel revienne sur cette dernière mise à jour.

Depuis ce mardi 13 février, ceux qui ont effectué la dernière mise à jour de Snapchat ont découvert un nouveau design de l'application vedette des millennials. Mais il semblerait que ce changement de look assez radical, testé par certains utilisateurs depuis novembre dernier, ne soit pas au goût de tous.

VOIR AUSSI : Snapchat a organisé un énorme réveillon pour ses employés mais il n'y a pas de stories de la fête

Avant, quatre sections bien distinctes apparaissaient sur Snapchat : les snaps échangés avec nos amis, l'appareil photo, la partie "Stories", qui contenait les stories des amis, et enfin la section "Discover", dans laquelle se trouvaient les production des médias partenaires.

Dans sa nouvelle mise en forme, l'application est déroutante, avec des interfaces hybrides dans lesquelles médias et stars de la téléréalité aux stories populaires se rencontrent, tandis que les amis ou la famille passent inaperçus :

capture1.jpg
La nouvelle interface de Snapchat.
MASHABLE

Ce mardi, un rapide coup d'œil aux commentaires d'utilisateurs sur l'App Store et le Play Store montre l'étendue de la fronde. Mais elle ne date en fait pas d'hier.

Il y a un mois, un Australien fan de Snapchat (enfin, de sa précédente version) mettait en ligne une pétition sur Change.org "pour convaincre Snap Inc. de revenir en arrière, c'est à dire la version pré-2018". "La mise à jour de Snapchat a rendu l'utilisation de l'application plus compliquée. Il y a un agacement général de la part des utilisateurs et beaucoup d'entre eux ont décidé d'utiliser un VPN pour pouvoir réutiliser l'ancienne version. Beaucoup de 'nouvelles fonctionnalités' sont inutiles, ou vont à l'encontre même des principes de Snapchat", écrivait-il. Depuis trois jours, le nombre de signatures a tout simplement doublé. 

capture.jpg
CHANGE.ORG

Autre initiative : il y a quelques jours, un adolescent américain postait une capture d'écran de ce qu'il présentait comme un échange avec Snapchat. Le réseau social lui promettait un retour en arrière si 50 000 personnes retweetaient ses propos. Le tweet avait été relayé plus de 555 000 fois, devenant le 16e tweet le plus partagé de l'histoire de Twitter. Mais il s'agissait d'un fake, réalisé grâce à Photoshop.

Pour l'instant, Snapchat n'a pas réagi et l'on doute que les mécontents aient gain de cause. Mais ils sont légion...

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.