Pas besoin d'un vélo pour participer à une course cycliste, ce petit poney Shetland en est la preuve vivante (et galopante).

Aucun rêve n'est hors d'atteinte. Même quand on est un poney et que l'on souhaite participer à une course de vélo, tout est possible.

VOIR AUSSI : Le jackalope, ce lièvre à cornes qui obsède depuis presque cent ans une ville des États-Unis

Sans complexe, ce petit poney l'a donc fait : il a rejoint le 3 août la 6e étape du Tour de Pologne, un événement cycliste qui a lieu cette année du 29 juillet au 4 août. Dans une course effrénée, ses quatre petits sabots ont rejoint les deux-roues des compétiteurs sur le macadam polonais pendant quelques instants.

Les cyclistes qui concouraient ce matin-là se sont donc retrouvés côte à côte avec un petit Shetland galopant à pleine vitesse. Slalomant entre les vélos, le poney a pris quelques tournants à pleine vitesse en dérapant. On l'a presque vu trébucher, mais ce sportif d'un nouveau genre s'est bien rattrapé pour repartir de plus belle.

Finalement, l'un des cyclistes en course l'a doucement guidé hors de la route, en sécurité loin des coureurs. Car soyons honnêtes, le pauvre animal était sûrement paniqué et mort de peur au milieu de tous ces vélos, dans un environnement aussi bruyant et agité.

Ce n'est finalement pas le poney mais l'Australien Jack Haig qui a remporté l'étape. Peu importe : la performance du petit équidé reste gravée dans nos cœurs. Allez hop, faisons comme lui et galopons sans hésiter après nos rêves, crinière au vent.

– Adapté par Charlotte Viguié. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.