Entre les conflits armés, les catastrophes naturelles et les dégradations avec le temps, certains des plus importants monuments de la planète pourraient bientôt disparaître.

VOIR AUSSI : Cet artiste crée des tableaux uniques en se servant des rayons du soleil

Google a mis en ligne sur sa plateforme Arts & Culture le projet OpenHeritage. Lancée en partenariat avec l’ONG CyArk, cette initiative a pour objectif de numériser en 3D les sites historiques menacés. Il est désormais possible de visiter depuis un ordinateur ou un smartphone les temples de Bagan en Birmanie, l’observatoire de la ville maya de Chichén Itzá ou encore le palais Al-Azem en Syrie.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.