Mark Zuckerberg a été entendu le 10 avril par le Congrès des États-Unis dans le cadre de l’affaire Cambridge Analytica, une entreprise britannique qui a exploité les données personnelles de 87 millions d’utilisateurs à des fins politiques. 

VOIR AUSSI : Protection de la vie privée, Facebook payant : les temps forts de l’audition de Mark Zuckerberg, aussi haletante qu’un final de télé-réalité

Durant cette audition de près de quatre heures, le PDG de Facebook n'a pas su cacher son malaise face à certaines questions, notamment celle portant sur le possible traçage des données de navigation des utilisateurs de Facebook après qu'ils se sont déconnectés de la plateforme.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.