Peut-on parler d’addiction au jeu vidéo ? Depuis des années, les spécialistes ne parviennent pas à s’entendre sur la réponse à apporter à cette question. Mais l’Organisation mondiale de la santé risque de mettre tout le monde d’accord.

VOIR AUSSI : Pourquoi les jeux vidéo sont la meilleure réponse aux mauvaises nouvelles de 2017

L’OMS envisage de reconnaître l’addiction au jeu vidéo comme une maladie mentale. Dans une version non-définitive de l’édition 2018 de la classification internationale des maladies (CIM-11) – un document dans lequel sont répertoriées toutes les maladies reconnues par l’OMS – on trouve la notion de gaming disorder. En français, "la maladie des jeux vidéo". Si cette décision venait à se confirmer, elle serait très clivante. À ce jour, aucune étude n’a permis de déterminer une définition précise de l’addiction au jeu vidéo.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.