Au Brésil, l'institut José Frota utilise des bandages en peau de poisson pour guérir des brûlures au deuxième degré. En lieu et place d'une greffe traditionnelle, les patients sont recouverts de pansements fabriqués à partir de la peau du Tilapia, un poisson semblable à une carpe. Toujours au stade de l'étude clinique, cette technique permettrait d'accélérer de plusieurs jours la guérison des grands brûlés et de limiter l'administration d'antidouleurs. Outre ces gains de temps et de confort, les bandages en peau de tilapia ont un coût de production faible. En effet, les élevages de Tilapia sont très nombreux au Brésil et les pisciculteurs ne se servent pas de sa peau. Elle peut donc être réutilisée.

– Adapté par Lhadi Messaouden. Retrouvez la version originale sur Mashable.