Des chercheurs de l'université de Rochester aux États-Unis ont fabriqué des organes artificiels qui réagissent comme des vrais. Ils ont été conçus à l'aide de l'impression 3D et d'un hydrogel qui imite la couleur ainsi que la texture d'un véritable organe. "Jusqu’alors, aucune simulation d’opération chirurgicale ne permettait de s’entraîner en conditions réelles du début à la fin de la procédure", raconte le Dr Ahmed Ghazi, professeur assistant au Département d’urologie de l’université. Les chirurgiens peuvent désormais s'exercer sans risquer de tuer un patient.