Depuis quatre ans, l'eau courante empoisonne la ville de Flint. Elon Musk ne le découvre sans doute pas mais il y a vu mercredi une occasion de se relancer médiatiquement après l'épisode de la grotte en Thaïlande.

Alors qu'il vient de sauver des enfants coincés dans une grotte visiter la Thaïlande en emportant avec lui un petit sous-marin, Elon Musk se lance dans une nouvelle aventure : rétablir le réseau d'eau potable de la ville de Flint, dans le Michigan (États-Unis).

VOIR AUSSI : Reportage à Flint, où les habitants dénoncent un "racisme environnemental"

Mercredi 11 juillet, le milliardaire PDG de Tesla et SpaceX, a été interpelé sur Twitter par un utilisateur sur le sort des habitants de cette ville pauvre à majorité afro-américaine, située au nord-ouest de Détroit, qui subit depuis 2014 une contamination de son réseau d'eau potable. Un tweet en forme de défi : 

Après son semi-échec en Thaïlande – bien tenté tout de même –, Elon Musk a sans doute trouvé là un moyen de relancer sa communication. Si bien que 6 MINUTES PLUS TARD (oui, vous avez bien lu), il a répondu : "Considérez ceci comme un engagement de ma part à financer la réparation de l'eau dans toute maison de Flint où les niveau de contamination sont au-dessus de ceux autorisés par la FDA [administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments]."

Rappelons que tout a commencé en 2014, quand la municipalité de Flint s'est retrouvée à court de budget. Son administrateur d’urgence, nommé par le gouverneur, a alors décidé – sans consulter personne – de cesser d’alimenter la ville avec l’eau (globalement pure) des Grands Lacs pour puiser dans la rivière Flint dans laquelle les usines ont régurgité leurs déchets pendant des années. L'eau en question sentait les égoûts et contenait du plomb. La légionellose a fait son apparition, transmise par l'eau contaminée.

Les autorités ont longtemps nié le problème avant de finalement mettre en place un système de distribution d'eau en bouteilles, qui a pris fin cette année en avril. Mais l'eau courante est toujours partiellement acheminée dans des canalisations au plomb dont les effets néfastes sur la santé sont pourtant connus depuis des décennies. Le programme de replacement de ces tuyaux s'étendra jusqu'en 2019. Les habitants de Flint, dont 40 % vivent sous le seuil de pauvreté, ont dénoncé ces dernières années un "racisme environnemental".

Elon Musk donc, se dit prêt à investir une partie de sa fortune personnelle pour venir à ces laissés pour compte. Et pour cela il a demandé à son correspondant de lui envoyer un e-mail avec des analyses d'eau afin d'envoyer quelqu'un pour installer un filtre à eau :

Le milliardaire a ajouté qu'il n'aurait probablement pas grand chose à faire dans certains foyers où les niveaux de contamination ne dépassent pas les normes autorisées. Mais veut rassurer des citoyens qui n'ont "plus confiance dans les résultats des analyses du gouvernement". Il annonce pour cela qu'il va se rendre "un week-end" à Flint pour "installer des filtres à eau dans certaines maisons".

On lui souhaite davantage de réussite qu'en Thaïlande. Depuis, un hashtag a fait son apparition : #FixEverythingElon, en français "Elon, répare tout". Mais peut-il seulement tout faire ? En tout cas il sait faire la une de la presse, preuve en est avec cet article, nous ne sommes pas dupes. 

– Retrouvez l'article de Keith Wagstaff sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.