Si iOS 12 s’annonce comme une version relativement mineure du système d’exploitation mobile d’Apple, elle a le mérite de proposer quelques fonctionnalités qui s’avèreront vraiment utiles au quotidien.

Ce lundi au McEnery Convention Center de San José, en Californie, s’est tenue à 10 heures (19 heures heure française) la keynote d’ouverture de la conférence d’Apple réservée aux développeurs. Dévoilé durant près d’une heure, le futur système d’exploitation des iPhone, iOS 12, nous réserve de belles nouveautés, mais aussi quelques updates pour le moins accessoires. Apple serait-il en train de racler le fond de la boîte à idées ?

VOIR AUSSI : iPhone "11", iPhone SE 2, iPhone X "blush gold": ce que pourrait nous réserver Apple dans les mois à venir

Notons qu’après le scandale des processeurs ralentis, qui a éclaboussé la marque à la pomme à la fin de l’année 2017, la firme a choisi d’ouvrir les hostilités par une annonce à la résonnance toute particulière, donc : iOS 12 offrira des performances optimisées, destinées à limiter l’essoufflement de nos batteries, notamment lors des pics d’activité. De plus, cet OS sera compatible avec des iPhone jusqu’au 6S — soit tous ceux compatibles avec iOS 11, repoussant d'un an les limites de la fameuse obsolescence logicielle programmée tant reprochée à Apple. Allez, on n’en parle plus.

De nouvelles fonctionnalités pour contrôler le temps passé sur son iPhone

Comme Google en avait fait son cheval de bataille lors de sa conférence I/O, en mai dernier, Apple a choisi de développer tout un tas de petites options destinées à nous faire reprendre le contrôle du temps passé sur nos appareils. Un comble, oui.

  • Ne pas déranger pendant la nuit : un mode très malin (et salvateur pour notre sommeil), qui permet de masquer les notifications durant la nuit, susceptibles de nous sortir pour de bon de notre sommeil alors que l’on voulait juste regarder l’heure d’un oeil. 
  • Screen Time : une interface sur laquelle apparaît le temps passé sur chacune de nos applications et sur notre smartphone en général. Il sera notamment possible d’y configurer des "timers" pour des applications en particulier, afin d’y limiter notre temps passé. 
  • Time Check : l'option viendra ainsi nous rappeler "qu’il ne nous reste plus que 5 minutes à flâner sur Instagram pour la journée" avant que l’on envoie dans les choux nos bonnes résolutions et autres engagements personnels. Android P et iOS 12, même combat 2018 : notre qualité de vie.
apple1.jpg

Des notifications groupées, enfin

On peut le dire, il était temps : Apple fait enfin le ménage dans nos notifications, ce chaos permanent. iOS 12 va enfin nous permettre de voir nos notifications rangées par applications, de sorte que l’on puisse jeter un oeil — ou au contraire balayer — toutes les notifications d’une même application en un geste. Les notifications groupées s'afficheront ainsi "par pile" pour nous donner une vague idée de leur quantité. Des notifications "silencieuses" feront aussi leur apparition, visibles dans le Centre de notifications mais pas sur notre écran de verrouillage. 

apple_2.jpg

D’affreux petits Memojis

En février dernier, lors de la présentation de son Galaxy S9, Samsung avait voulu contrer les mignons Animojis avec d’horribles petits avatars créés à partir de notre visage scanné. À défaut d’avoir fait peur à Apple, ces émojis personnalisés étaient surtout parvenus à nous terroriser, nous. Il est assez regrettable de voir qu’Apple marche à son tour dans les pas du constructeur coréen en lançant, avec iOS 12, les Memojis, soit sa version maison des avatars calqués sur notre propre visage. Heureusement, leur design kawaï en fait un gadget bien plus réussi que les avatars de Samsung.

De nouveaux Animojis, comme le koala, le fantôme ou encore le T-Rex, font aussi leur apparition. Attention, grosse amélioration : leur langue est désormais mobile, et synchronisée avec la nôtre. Tout ce qu'on demandait depuis toujours.

apple3.png

Les FaceTime à plusieurs (à beaucoup, même)

Le chat vidéo d’Apple, jusqu’à présent réservé aux conversations à deux, s’ouvre aux groupes. FaceTime sera maintenant en mesure d’accueillir jusqu’à 32 personnes dans une même visioconférence, à la fois sur iOS et macOS. Précision de taille : il sera possible de coller sur notre visage encore marqué des plis de l’oreiller un Memoji ou un sticker. Là encore, moins creepy que les applications de maquillage en AR qui ont émergé ces dernières années.

Measure App, une appli en réalité augmentée pour mesurer ce que l’on veut

Oui, ce que l’on veut. Et vu le nombre de blagues salaces que l’on a pu lire sur Twitter à ce sujet, on se doute que certains vont bien s’amuser… Plus sérieusement, ce nouvel outil s’annonce comme un futur indispensable, puisqu’il nous permettra de mesurer avec précision des objets ou des murs autour de nous en un rien de temps, grâce à la réalité augmentée.

Du nouveau dans Photos 

L'application Photos nous proposera désormais automatiquement des suggestions de recherche, de même qu’une section "Pour vous" nous suggérera des filtres et des effets à appliquer aux photos que l’on a prises. Moins bonne nouvelle : Apple s’inspire de Facebook et de ses pénibles "Souvenirs" en instaurant un système de rappels, dans la catégorie "En ce jour", supposés éveiller notre nostalgie. En espérant que l’IA d’Apple soit capable de faire la distinction entre un vrai moment fort de notre pellicule photo et ce cliché de tarama et de noix de cajou pris lors d’un apéro de novembre. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.