Apres l’avoir achetée, Bayer compte supprimer la marque très controversé Monsanto. Une annonce faite ce lundi 4 juin dans la matinée par le groupe allemand de pharmacie et d'agrochimie.

Bayer ne donne aucune explication sur la suppression du nom Monsanto, le géant américain des OGM et des pesticides. Le communiqué du groupe allemand indique juste qu’une fois l’opération de l’achat bouclée le 7 juin, Bayer demeurera le seul nom de l'entreprise. En revanche, les marques des produits vendus par Monsanto ne vont pas disparaître.

VOIR AUSSI : Les effets dévastateurs du dicamba, le dernier pesticide de Monsanto

Cette suppression de la marque est peut-être liée à la réputation de Monsanto, bête noire des écologistes. Les produits de l'entreprise du Missouri sont utilisés partout dans le monde. Et son nom est souvent associé à l'utilisation de produits agricoles jugés néfastes à l'environnement et à la santé des agriculteurs et des consommateurs, comme le Roundup.

Cet herbicide vient d'ailleurs d’être interdit de vente en Belgique. Et un débat est en cours en France sur une interdiction du glyphosate, le principe actif du Roundup. La fusion des deux géants est très critiquée par les défenseurs de l’environnement en raison de la position dominante qu’aura Bayer sur ce secteur d’activité.

Les autorités de la concurrence aux États-Unis et en Europe ont donné leur feu vert, en imposant à Bayer de céder quelques activités. L’achat du groupe américain est jugé comme la plus grosse acquisition de l’histoire allemande à l’étranger.

– Cet article a initialement été publié sur le site de RFI.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.