Acer persiste et signe sur les laptops dédiés au gaming avec son nouveau Predator Helios 500. Un PC qui présente pas mal de qualités mais ne va pas au bout de ses ambitions.

NEW YORK – Il y a l’ordinateur portable du XXe siècle de votre grand-maman, incapable de faire tourner un jeu vidéo de 2006 sans chauffer comme une bouilloire. Et puis il y a le Predator Helios 500, le nouveau laptop pour gamers d’Acer avec un processeur 8e génération qui va coûter très cher. Nous avons pu y jeter un œil à l’occasion de next@acer, la conférence annuelle de la marque qui s’est tenue les 23 et 24 mai à New York.

VOIR AUSSI : Acer et Starbreeze veulent créer les parcs d’attractions du futur avec StarVR

Ce Predator Helios 500 a tout simplement pour ambition de remplacer certains PC de bureau (mais pas le Predator Orion 5000). Ce modèle 17,3 pouces embarque un écran 4K avec un taux de rafraîchissement de 144 Hz compatible NVIDIA G-Sync.

Pour sa version la plus puissante, il est équipé d’un processeur Intel Core i9+ overclockable – ce qui permet de le surcadencer – et d’une carte graphique NVIDIA GeFORCE GTX 1070 avec 8 Go de VRAM et jusqu’à 64 Go de RAM. Chose intéressante : on peut également overlocker la carte graphique via l’interface logicielle PredatorSense, qui permet par ailleurs de gérer la vitesse de la ventilation

Avec de telles specs, la machine se devait d’intégrer des ventilateurs qui mettent le feu (ou l’inverse, plutôt). Acer a intégré des ventilateurs Dual AeroBlade 3D conçus par ses soins qui devraient permettre d’améliorer significativement le refroidissement de l'ordi protable, même si nous n'avons pas pu nous en assurer en découvrant ce PC. Côté connectique, on se retrouve avec le package classique : deux ports USB Type-C sur les côtés et trois ports USB 3.0. Un port HDMI est situé à l’arrière de la machine aux côtés d’un port DisplayPort et de l’alimentation.

Acer

Ambitieux mais excessivement cher 

Du reste, Acer mise sur la puissance mais n’invente pas la roue pour autant. Le design de ce Predator Helios 500 reste similaire au Helios 300, avec des lignes agressives qui font le caractère des Predator. Les gros joueurs apprécieront sans doute la fonctionnalité anti-ghosting du clavier, qui permet à l’ordinateur d’enregistrer l’ensemble des commandes effectuées, même si elles le sont très rapidement, pour éviter toute erreur lors d’une session de jeu un peu hardcore. Malheureusement, on note aussi que le boîtier est entièrement composé de plastique et, pour une machine à ce prix-là, on aurait pu s’attendre à un chouïa de métal pour peaufiner le tout.

predatorhelios.jpg
Acer

Parlons-en, de "ce prix-là". Le Predator Helios 500 sera disponible dès cet été à partir de 2 000 euros. On a le droit d’hésiter, parce que le Helios 500 a quelques défauts. Notamment la carte graphique GTX 1070 qui pourrait ne pas faire correctement le boulot pour de la 4K en jeu. En 2018, intégrer un processeur huitième génération à un PC portable ne fait plus tout le boulot. On aurait pu s’attendre à une GTX 1080 pour qu’Acer assoie définitivement ses ambitions avec ce PC portable destiné aux gamers hardcore et aux streamers.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.