L'application mobile se met en conformité avec la prochaine entrée vigueur du règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) dans l’Union européenne.

WhatsApp a augmenté son âge minimum d’utilisation dans l'Union Européenne : celui-ci passe de 13 à 16 ans, comme on peut le lire dans les nouvelles conditions d'utilisation de l'application de messagerie propriété de Facebook. Ailleurs dans le monde, le service sera toujours ouvert dès 13 ans.

VOIR AUSSI : RGPD : Facebook fait le service minimum pour la protection des données

La modification européenne apparaît comme une mise en conformité avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD) qui entrera en vigueur le 25 mai prochain. Ce nouveau cadre va imposer aux géants de la tech des restrictions en matière de collecte de données personnelles.

WhatsApp n'a pas précisé si un contrôle allait permettre de vérifier l'âge des utilisateurs, mais selon Reuters, une permission pourrait être demandée à un parent ou tuteur.  Cette façon de faire diffère de celle de Facebook, qui a plutôt opté pour des fonctionnalités limitées selon l'âge de l'utilisateur.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.