De la mode à la tech, il n'y a (parfois) qu'un pas.

On connaissait les drones feux d'artifices, les drones abeilles ou même les drones lance-flammes, voici désormais les drones mannequins, aptes à remplacer n'importe quel top model. La preuve, une poignée d'engins volants s'est invitée sur le catwalk lors du défilé Dolce & Gabbana dimanche 25 février à la Fashion Week de Milan.

VOIR AUSSI : Un drone a sauvé deux nageurs de la noyade en Australie en leur jetant une bouée

Pour présenter la collection automne/hiver 2018-2019, Dolce & Gabbana a vu les choses en grand : malgré 45 minutes de retard, le défilé a commencé de manière totalement inédite, puisque les premiers à fouler le catwalk n'étaient pas des mannequins mais des drones portant des petits sacs estampillés "D&G". Devant pas moins de 600 spectateurs, les engins volants se sont succédés sans le moindre problème technique, et ont effectué leur tour de piste sans encombre aucune. Un luxe.

Ébeo Drones

Un choix artistique audacieux qui permet à la mode et à la tech de se rencontrer une fois de plus.

De notre côté, on ne se lasse pas de regarder ces petits drones flotter dans l'air un peu maladroitement, avec leurs sacs à main vernis accrochés par des fils métalliques. Et la petite "ola" de la fin nous laisse sous le charme. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.