Depuis plusieurs mois, un centre de réparation Apple à Elk Grove, en Californie, appelle une vingtaine de fois par jour les services d'urgence (911). Personne ne semble savoir pourquoi, ni comment.

Quand personne n'est au bout du fil, ça énerve. Surtout quand il s'agit d'une vingtaine d'appels par jour depuis octobre 2017, soit plus de 1 600 en un peu plus de trois mois.

VOIR AUSSI : Avec la nouvelle Apple Watch Série 3 connectée en 4G, on pourra envoyer des SMS sans téléphone

Une station locale de la chaîne américaine CBS indique que depuis plusieurs mois le centre d'appels d'urgence (911) d'Elk Grove, en Californie, reçoit des centaines d'appels provenant d'un centre de réparation et de reconditionnement Apple, sans jamais avoir la moindre personne au bout du fil.

Un opérateur, Jamie Hudson, raconte que son centre d'appels d'urgence, est capable "de voir rapidement d'où vient l'appel, donc quand on en reçoit un d'Apple, l'adresse arrive avec le lieu d'où est passé l'appel". Et forcément, ce temps passé à répondre à des appels qui ne donnent rien est problématique : "Les moments où ça a le plus d'impact, c'est quand nous avons d'autres urgences qui surviennent en même temps, et un opérateur va peut-être devoir mettre cet appel en attente, pour trier les autres appels qui arrivent."

"Ça ressemble à des gens qui parlent d'Apple"

CBS précise que ce centre n'est pas le seul à recevoir de tels coups de téléphone. Le centre de communication du shérif du comté de Sacramento a lui aussi reçu une cinquantaine d'appels similaires depuis le mois de janvier. Parfois, les opérateurs entendent des techniciens parler, raconte un sergent du département de police : "Ils disent que ça ressemble à des gens qui parlent d'Apple, ou d'appareils, ou plus généralement d'entretien et de réparations."

The Verge souligne que l'iPhone et l'Apple Watch possèdent tous les deux un mode d'appel d'urgence permettant de contacter les services d'urgence, en faisant quelques manipulations simples mais sans entrer le numéro. Motherboard a contacté des experts qui expliquent que cela correspond à l'introduction de la connexion cellulaire intégrée, et "pour des personnes familières du fonctionnement de l'industrie de réparation d'Apple, la meilleure supposition est que ces appels proviennent des montres".

De son côté, Apple a simplement indiqué qu'il prenait ce problème au sérieux et que l'entreprise collaborait avec les autorités locales pour comprendre la cause de ces appels, et "s'assurer qu'ils prennent fin". En attendant, le mystère demeure.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.