D’après des journalistes et blogueurs américains qui ont pu tester l’enceinte intelligente d’Apple, celle-ci marquerait d’un horrible cercle blanc nos meubles en bois.

HomePod, l’enceinte connectée d’Apple, n’est même pas encore sorti que les ennuis commencent pour elle. Alors qu’en début de semaine, les premières batteries de tests effectuées outre-Atlantique laissaient entendre qu’elle était "moins intelligente" que Google Home, son concurrent direct, c’est aujourd’hui sa capacité à ruiner nos tables, commodes et bureaux en bois qui fait couler de l’encre.

VOIR AUSSI : HomePod, l'enceinte connectée d’Apple, sortira en France "au printemps"

Apple recommande de "nettoyer la surface avec le produit recommandé par le fabricant du meuble"

Les sites spécialisés Wirecutter et Pocket-lint sont les premiers à avoir remarqué l’anomalie : un rond blanc, ressemblant à ceux laissés par un verre ou une tasse humide, appaîtrait sur les surfaces en bois sur lesquelles ont été posés le HomePod. Décidément forcé de communiquer plus qu’à l’accoutumée ces dernières semaines, Apple a donc réagi au problème : "Les marques s’estompent plusieurs jours après le retrait de l’enceinte de la surface en bois", a déclaré la firme, qui a également conseillé aux utilisateurs de "nettoyer la surface avec le produit recommandé par le fabricant du meuble en question". Bon.

Ce qui est inquiétant, c’est surtout la rapidité avec laquelle ces marques sont apparues sur les meubles. Rappelons que le HomePod n’est sorti que le 9 février aux États-Unis, laissant entendre qu’il lui suffisait de moins d’un mois pour faire des dégâts. À 349 dollars l’enceinte, c’est tout de même dommage de devoir s’équiper en plus d’un dessous de verre ou d’un napperon en dentelle. Et puis c'est pas très "design épuré" tout ça. 

homepod-marques-blanches-surface-bois-1-739x492.jpg
Pocket-lint

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.