Long de 40 mètres, ce drone des mers chassera les sous-marins ennemis pour le compte de la Marine américaine.

L’agence de recherche et développement du département de la Défense des États-Unis (Darpa) et le bureau de recherche naval de la Marine américaine (ONR) travaillent sur ce projet depuis 2014. Ensemble, ces équipes ont conçu un navire autonome de 40 mètres de long capable de chasser les sous-marins de guerre.

VOIR AUSSI : Des robots-bateaux autonomes voguent désormais en Chine pour empêcher les noyades

Le "Sea Hunter", aussi nommé Medium Displacement Unmanned Surface Vehicle (MDUSV), est équipé de capteurs, de caméras et d’un système de sonar pour repérer les sous-marins et autres bateaux ennemis. Ce drone géant des mers n’est pas armé mais doit permettre afin de guider les forces armées américaines au bon endroit dès lors qu’il a localisé ses cibles. Il serait capable de voguer en mer à 27 nœuds (50 km/h) pendant 60 à 90 jours, seul, sans aucune intervention humaine.

Après deux années de conception, puis deux années de tests en laboratoire et en mer, le Sea Hunter – qui aurait coûté 20 millions de dollars d’investissement à la Darpa et l’ONR – va entamer sa dernière phase d’essais au sein de la flotte de la Marine américaine. D’après un communiqué officiel de la Darpa, il pourrait participer à des opérations de l’US Navy avant la fin 2018.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.