L'incident s'est déroulé dans un club de sport de Floride. Apple a fait savoir qu'il prenait ce dernier tout à fait "au sérieux" et ouvrait une enquête.

Décidément, les nuages noirs semblent stagner au-dessus de Cupertino depuis plusieurs semaines. Alors qu’Apple se tire à peine de l’une des plus mauvaises passes de son histoire en termes de communication – l'affaire des processeurs ralentis –, un nouveau problème vient s’ajouter à la pile : l’explosion supposée de l’un de ses écouteurs sans fil, les Airpods, rapportée jeudi par son propriétaire.

VOIR AUSSI : Pourquoi il ne faut pas forcément se ruer sur une nouvelle batterie d’iPhone à 29 euros

Jason Colon, un habitant de Tampa, en Floride, est en train de faire du sport dans son club de fitness lorsqu’il remarque qu’une étrange fumée blanche s’échappe de l’un de ses écouteurs wireless. Il décide alors d’ôter les Aipods de ses oreilles et d’alerter les responsables de l’établissement. Lorsqu’il revient à l’endroit où il les a laissés, l’embout droit semble avoir littéralement grillé. "Je ne l’ai pas vu exploser, je veux dire, il avait déjà brûlé quand je suis revenu", a-t-il déclaré à la chaîne locale WFLA News Channel 8. "Je ne sais pas ce qui serait arrivé à mon oreille, mais je suis à peu près sûr que mon lobe aurait pu être brûlé."

WFLA News Channel 8 a fait réagir dans la foulée un porte-parole d’Apple, qui a fait savoir que l’entreprise prenait très au sérieux l’incident. Mashable, de son côté, a également contacté le siège de l'entreprise pour en savoir plus.

Difficile de ne pas penser au désormais célèbre scandale du Galaxy Note 7, qui avait forcé Samsung à stopper net, quelques semaines après les premières explosions de batterie, la production entière de l’appareil. Toutefois, aucun autre incident du type impliquant une paire d’Airpods n’a été jusqu’ici rapporté. Espérons pour Apple que ça dure.

– Retrouvez aussi l'article de Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.