Après Gyfcat et Twitter, PornHub veut bannir les "deepfakes" de son site principal. Un défi qui risque d'être compliqué, vu le succès acquis par ces vidéos.

Au mois de décembre dernier, Motherboard a révélé l’existence de u/deepfakes, un utilisateur du site Reddit qui transposait le visage de personnalités célèbres sur des stars du cinéma à l’aide d’un algorithme de machine learning développé par ses soins.

VOIR AUSSI : PornHub a connu un surprenant pic de fréquentation juste après la fin de l'alerte au missile à Hawaï

Cet article avait déclenché de nombreuses reprises dans la presse. Il est rapidement devenu viral et, sur Reddit, le nombre d’utilisateurs reproduisant les techniques de deepfakes a explosé. /r/Deepfakes est même devenu un subreddit – un sous-forum du site – qui réunit désormais plus de 90 000 personnes.

Tous les jours, des internautes bidouilleurs de code publient de nouvelles vidéos mettant en scène des stars de la pornographie avec le visage de personnalités connues, comme Gal Gadot, Emma Watson, Taylor Swift ou Maisie Williams. Certains ont même émis l’idée d’utiliser le deepfakes – devenu un nom commun, donc – pour mettre le visage de personnes de leur entourage à la place de celui des actrices pornographiques.

"Nous ne tolérons aucun contenu non consensuel sur le site et nous supprimons ce type de contenu dès que nous en avons connaissance"

Durant le mois de janvier, un utilisateur du subreddit a également créé FakeApp, une appli user-friendly qui permet à n’importe qui d’utiliser le code de deepfakes pour faciliter le swapping entre les visages.

En même temps que leur nombre, les questions éthiques autour des deepfakes se multiplient. C’est d’abord Gyfcat, plateforme sur laquelle étaient hébergées de nombreuses vidéos, puis Twitter et Discord, qui ont décidé d’interdire les deepfakes sur leur plateforme.

PornHub a annoncé l’interdiction des deepfakes, mardi 6 février, sur son site principal. "Nous ne tolérons aucun contenu non consensuel sur le site et nous supprimons ce type de contenu dès que nous en avons connaissance", a expliqué l’entreprise à Motherboard. Le premier site pornographique au monde, avec 75 millions de visiteurs chaque mois, compare le deepfakes au revenge porn.

Même si PornHub s'acharne à supprimer le maximum de vidéos deepfakes, il faut admettre que le boulot va être ardu. Il existe encore des dizaines de vidéos sur le site en tapant simplement "deepfakes" et sur Reddit, les utilisateurs en postent de nouvelles chaque jour.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.