Il a créé des voies lentes et rapides devant les bureaux de la FCC pour recréer les conditions réétablies en ligne par le régulateur américain des télécoms.

Vous savez probablement que la commission fédérale des communications américaine (FCC) a récemment mis fin à une règle garantissant la neutralité du Net, à savoir l'impossibilité pour un contenu d'être traité de manière plus avantageuse qu'un autre par un fournisseur d'accès à Internet (FAI).

VOIR AUSSI : Quand Burger King explique la fin de la neutralité du Net avec des Whooper, on comprend mieux dans quel bourbier sont les États-Unis

En lisant des articles sur le sujet, vous avez peut-être également pu tomber sur une analogie qui permet de bien comprendre la situation (même si elle n'est pas parfaite) : celle des voies. En clair, avec la neutralité du Net, tout le monde roule à la même vitesse sur l'autoroute des contenus. Surtout, les FAI ne peuvent pas décider qui a le droit de rouler et à quelle vitesse.

Les 'clients' qui veulent avoir accès à la voie rapide peuvent acheter 'une carte d'accès prioritaire Rob Bliss' pour tout juste cinq dollars par mois

Leur seul rôle est d'acheminer les contenus d'un point A à un point B, sans regarder dans les tuyaux qui les transportent. Ainsi, tout le monde est censé être logé à la même enseigne. Sans la neutralité du Net, toutes ces obligations tombent, et on peut assister à la création de voies lentes pour tout le monde, et de voies rapides pour ceux prêts à payer le prix fort. Les FAI peuvent également décider que certains contenus ne circuleront pas sur leur route.

En reprenant cette analogie, un youtubeur américain, Rob Bliss, a décidé de gentiment troller la FCC en installant des voies lentes et rapides devant ses bureaux, à Washington, rapporte The Verge. Pendant trois jours, il a placé des cônes sur les avenues passant devant les locaux de la FCC, et roulé lentement avec son vélo sur certaines voies, pour pousser les gens à acheter ses cartes d'accès prioritaires, ce qui fait gentiment rire le policier à qui il l'explique : "Bliss semble avoir embrassé les mots d'Ajit Pai [le patron de la FCC, ndlr.] qui expliquait qu'avant la neutralité du Net, 'des innovateurs avaient transformé la façon dont des milliards de personnes vivaient et travaillaient sans demander la permission à qui que ce soit', en bloquant littéralement la route devant les bureaux de la FCC. Les 'clients' qui veulent avoir accès à la voie rapide peuvent acheter 'une carte d'accès prioritaire Rob Bliss' pour tout juste cinq dollars par mois, selon la même liberté de choix qu'Ajit Pai compte obtenir avec la fin de la neutralité du Net."

Après trois jours de perturbations, la police de Washington et le département de la sécurité intérieure ont fini par rétablir un accès normal à la route. Comme le résume The Verge, "si ralentir le trafic et ralentir le trafic Internet n'est pas une analogie parfaite, Bliss a raison sur un point : payer pour prioriser des contenus est une mauvaise idée, et quand des gens le font, ils devraient être arrêtés."

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.