Aux États-Unis, le programme de remplacement des batteries d'iPhone mis en place par Apple a entraîné un afflux de propriétaires de ces appareils vers les Apple Store. Sauf que la grande majorité des iPhone n'aurait pas besoin d'un tel remplacement.

On avait pourtant prévenu tout le monde : il n’est pas forcément utile de se ruer sur le programme de remplacement des batteries qu’a mis en place Apple. Et pourtant, d’après Business Insider, les Apple Store américains se retrouvent sous l’eau face à l’afflux de consommateurs désireux d’améliorer les performances de leur iPhone.

VOIR AUSSI : Pourquoi il ne faut pas forcément se ruer sur une nouvelle batterie d’iPhone à 29 euros

Forcément, l’offre était alléchante : 29 dollars (29 euros en France) – au lieu de 89 – pour un remplacement de batterie des iPhone 6, 6S et 6 Plus, SE, 7 et 7 Plus, le tout sans justification. La décision d’Apple d’offrir ce tarif, faisait suite à un scandale pendant lequel l’entreprise avait avoué réduire la vitesse d’anciens iPhone lorsque leur batterie était en fin de vie. Il fallait s’y attendre, les consommateurs ont assiégé depuis quelques semaines les Apple Store américains... qui n’arrivent pas à suivre la demande.

"Dans certaines boutiques, l’attente pour voir un Genius peut prendre des heures", explique Business Insider. On pourrait s’en douter, dans de nombreuses villes, Apple n’a tout simplement plus de batteries en stock, ce qui force les consommateurs à revenir une ou deux semaines plus tard. Pour certains vieux modèles, comme l’iPhone 6 plus, le délai peut même s’allonger jusqu’à mars ou avril.

La plupart des consommateurs n’ont pas besoin de remplacer leur batterie

Pire, selon les sources de Business Insider, la plupart des consommateurs n’ont pas besoin de remplacer leur batterie. "Je dirais que moins de 10 % des téléphones ont réellement besoin d’une nouvelle batterie, d’après nos diagnostics", explique un employé basé dans le Midwest américain. "Je me sens mal pour les personnes qui ont réellement besoin de nouvelles batteries."

Cet affolement n’est peut-être pas surprenant, mais il aurait pu être évité. Au début du mois, on vous expliquait qu’il fallait mieux attendre avant de se ruer sur ces nouvelles batteries. D’abord, parce que la lenteur d’un iPhone se résout parfois en faisant quelques manipulations simples. Ensuite, ces batteries, composées de Lithium, ont un impact environnemental désastreux. Pour rappel, la production mondiale de déchets électroniques a bondi de 3,3 millions de tonnes depuis 2014, soit 8 % en deux ans.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.