Comme devant un buffet à volonté où l'on évite de se resservir trois fois sans jamais finir son assiette, tentons d'agir avec sagesse. Même si l'offre "mea culpa" d'Apple est plus que tentante.

C’est un fait, et ça n’a aucune forme de rapport avec l’obsolescence programmée : si notre iPhone a plusieurs années, sa batterie est forcément moins performante qu’à ses premiers jours. Il s’agit là d’une usure malheureusement inévitable que connaissent toutes les batteries au lithium-ion, qui équipent aujourd’hui la vaste majorité des appareils électroniques portables.

VOIR AUSSI : Apple admet que les iPhone sont volontairement ralentis quand ils vieillissent

Mais faut-il pour autant se précipiter pour faire changer celle de notre iPhone, alors qu’Apple, dans une mauvaise passe, a annoncé le 28 décembre dernier la mise en place d’un programme de remplacement des batteries des iPhone 6, 6S et 6 Plus, SE, 7 et 7 Plus à un tarif fixe de 29 euros, et ce sans avoir à fournir une quelconque justification ?

Certes, il est tentant de repartir avec une batterie toute neuve à un tarif imbattable (faire changer sa batterie par Apple revient à 89 euros en temps normal), et de voir les performances de notre "vieil" appareil quelque peu regonflées. Mais l’opération, qui devrait être mise en place dans les jours ou semaines à venir dans tous les Apple Stores, et ce jusqu’au 31 décembre 2018, n'est pas forcément une occasion à saisir coûte que coûte.

Tenter d'analyser avant de remplacer

D’abord, et tout simplement, parce que notre batterie n’a peut-être pas besoin d’être changée. Ce n’est pas parce que notre téléphone a plus de deux ans qu'elle est nécessairement usée : tout dépend bien sûr de l’usage que l’on en fait. On sait par exemple que laisser son appareil en charge toute la nuit accélère la dégradation de la batterie, tout comme avoir pour habitude d’attendre que celle-ci soit totalement à plat pour être rechargée. Si l’on est plutôt du genre à faire attention, il se peut donc que notre batterie soit loin d’être en fin de vie.

Depuis iOS 10.2.1, il est possible de connaître l’état de sa batterie dans les réglages du téléphone

Bien sûr, il y a bien des signes qui ne trompent pas : lenteurs, absence de réactivité du clavier, coupure brutale du téléphone alors que le niveau de la batterie affichait pourtant 40 %... Il existe toutefois plusieurs petites étapes avant d’en arriver à se rendre illico chez Apple dès que la promotion sera étendue à la France : depuis iOS 10.2.1, il est possible de connaître l’état de sa batterie dans les réglages du téléphone. Dans l’onglet Batterie, un message s’affichera si elle est jugée obsolète par Apple : "La batterie de votre iPhone pourrait avoir besoin d’être remplacée." Si rien n’est écrit, on pourra estimer qu’elle peut encore continuer à alimenter notre iPhone.

batterie_iphone_message.jpg

Jusqu'à mardi, il fallait que ce message apparaisse pour bénécifier de l'offre à 29 euros. Mais Apple, soucieux de désamorcer la polémique et de soigner son image quelque peu écornée par une communication ratée, a donc fini par l'étendre aux batteries qui semblent encore opérationnelles. Encore une fois, essayons tout de même de réagir raisonnablement et de ne pas nous jeter sur une nouvelle batterie sous prétexte qu'elle est exceptionnellement peu chère.

Dans le cas où la batterie ne semble pas encore accuser le coup mais où des lenteurs évidentes se font ressentir, il subsiste là encore une option : des internautes ont remarqué que la réinitialisation des paramètres reboostait de manière significative les performances de l’appareil. La manipulation, à effectuer dans Réglages (→ Général → Réinitialiser) a surtout l’avantage de ne pas effacer le contenu de notre appareil. De quoi nous faire économiser un resto et la queue devant le Genius Bar.

À noter qu’Apple a prévu de déployer dès janvier une mise à jour permettant d’obtenir un diagnostic complet de la batterie, comme le fait déjà l’application Diagnostic utilisée par les équipes de la firme.

diagnostics_apple.jpg
Ci-dessus, une capture d'écran des diagnostics de batterie effectués par les Apple Genius (les équipes internes), obtenue par Mashable en février dernier.
Apple Support/Mashable

Pensons aussi à l’environnement

Ensuite, il n’est peut-être pas très utile d’en changer si l’on compte passer à un modèle de smartphone plus récent dans trois mois – à moins bien sûr de vouloir revendre dans de bonnes conditions son vieil iPhone : n’oublions pas que le lithium pose aujourd’hui de réelles problématiques écologiques. Les batteries lithium contiennent des métaux lourds, très difficiles à recycler, même si Apple assure traiter avec éthique ses déchets. De plus, si nos réserves naturelles de lithium devraient encore durer durant au moins un gros siècle, contrairement aux idées reçues sur sa rareté, ce sont surtout les méthodes employées pour l’extraire qui menacent aujourd’hui notre planète.

Pour rappel, la production mondiale de déchets électroniques a bondi de 3,3 millions de tonnes depuis 2014, soit 8 % en deux ans. Les experts prédisent la poursuite de cette hausse, avec 52,2 millions de tonnes en 2021. Si tous les détenteurs d’un iPhone 6, SE ou 7 se rendaient dans les prochaines semaines chez Apple pour avoir droit à leur batterie neuve, ce mouvement de masse se ferait forcément sentir sur les statistiques. À l'heure où la bonne gestion des déchets électroniques est l'un des nombreux défis à relever dans nos sociétés développées, se passer d'une batterie neuve qui n'est pas indispensable à la bonne utilisation de notre iPhone sera, plus qu'un cadeau fait à Apple, un petit geste de bravoure écologique.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.