L'année 2017 a été la plus sûre pour le transport aérien depuis l'établissement de statistiques sur les accidents d'avions en 1946, a indiqué lundi le site spécialisé Aviation Safety Network.

L'année 2017 est loin d'avoir été parfaite. Cependant, elle peut se targuer d'une statistique : l'année qui vient de s'écouler fut la plus sûre pour le transport aérien depuis 1946 et l'établissement de mesures sur les accidents d'avions, selon un rapport du site Aviation safety network (ASN), publié le 1er janvier.

VOIR AUSSI : Deux pilotes d'Air Berlin ont été suspendus après s'être pris pour des as de l'aviation

Avec un total de dix accidents impliquant des avions de transport de passagers civil, qui ont fait 44 morts, 2017 "est l'année la plus sûre de tous les temps tant par le nombre d'accidents qu'en termes de victimes", indique l'ASN sur son site, rappelant qu'en 2016, il y avait eu un total de 16 accidents pour 303 victimes.

Aviation safety network fait partie de la Flight safety foundation (Fondation pour la sécurité du transport aérien), une association à but non lucratif qui depuis 1947 œuvre à l'amélioration de la sécurité du transport aérien.

Les statistiques de l'ASN publiées lundi ne concernent toutefois que les appareils commerciaux civils de transport de passagers et de fret homologués pour transporter au moins 14 passagers ou plus. L'accident du 7 juin dernier, impliquant un avion de transport militaire de l'armée birmane qui a fait 122 morts, n'est ainsi pas inclus dans ces statistiques.

L'accident le plus meurtrier pour un avion de transport civil est celui qui a fait douze morts au Costa Rica le 31 décembre, le dernier jour de l'année considérée.

Cinq des accidents recensés concernaient des avions de transport de fret et cinq des avions de transport de passagers. L'ASN précise que, selon ses chiffres provisoires, il y a eu 36,8 millions de vols en 2017, ce qui aboutit à un ratio d'un accident d'avion mortel pour 7,36 millions de vols de transport de passagers.

Si l'ensemble des accidents incluant les appareils militaires et les vols non commerciaux sont pris en compte, le nombre de victimes grimpe à 230 avec un total de 24 accidents, indique-t-on de même source, ce qui en fait toujours l'année la plus sûre dans l'histoire de l'aviation, selon l'ASN.

– Avec AFP

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.