Il suffit d’aller sur Google ou la version allemande d’Amazon et de taper "Wehrmacht Lego" dans la barre de recherche pour découvrir des Lego au style de l’armée du troisième Reich.

Les figurines en question ne sont pas vendues officiellement par Lego. Ce sont des tierces parties qui utilisent des figurines officielles de Lego et les transforment, en utilisant souvent des pièces customisées et conçues par eux-mêmes, comme des équipements siglés de la croix de fer, de l’aigle impérial ou des crânes. Ces figurines-ci sont compatibles avec les Lego officiels, que les vendeurs détournent de leur usage premier pour constituer des ensembles qui tiennent la route.

VOIR AUSSI : On va pouvoir (re)construire le Taj Mahal en Lego dans notre salon

Ces Lego sont disponibles sur le Amazon Marketplace, la plateforme dédiée aux vendeurs indépendants.

lego3.jpg
Amazon/BattleBrick

Une pétition pour stopper la vente

Quartz nous rapporte que c’est un papa allemand qui, alors qu’il était à la recherche de Lego sur Amazon, s’est rendu compte de l’existence des ces Lego décorés aux couleurs du régime nazi. Il a créé une pétition en ligne pour empêcher leur vente.

Cette pétition, qui a été lancée il y a une grosse semaine, a recueilli un peu moins de 1 500 signatures à l’heure où nous écrivons. Elle implore Lego de lancer une action juridique contre ces vendeurs, créant des "figurines qui représentent l’opposé le plus total des valeurs que Lego défend", écrit Manuel Hegel, le père à l’origine de la pétition. "En jouant avec ces figurines, les enfants acceptent l’uniforme représenté, les armes, etc., comme si c’était quelque chose de normal."

Lego a finalement réagi, mardi 12 décembre, en écrivant à la BBC que l'entreprise "n’encourageait d’aucune manière ou n’approuvaient ces produits", mais aucune action légale ne semble être envisagée. Depuis que la pétition a été lancée, un paquet de produits ont été retirés du Marketplace. Mais il y en a encore plusieurs en ligne.

lego2.jpg
Manuel Hegel/Change.org

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.