Le fondateur de PayPal aime bien partir à la chasse aux champignons. Mais visiblement, il préfères les psilos que les cèpes.

Peter Thiel, fondateur de PayPal et investisseur américain de grand talent, notamment connu pour avoir été l’un des premiers à investir dans Facebook, s'est lancé dans le business des champignons hallucinogènes. Une blague psychédélique ? Absolument pas.

VOIR AUSSI : Le cannabis pourrait inverser le processus de vieillissement des cellules de notre cerveau

On connaissait bien les propriétés du cannabis pour les personnes souffrant de divers maux, comme les troubles du mouvement ou l’épilepsie, mais l’utilisation de champignons hallucinogènes calmer les troubles dépressifs est quelque chose de relativement nouveau.

Le retour du psychédélisme en médecine

En octobre dernier, le professeur Robin Carhart-Harris de l’Imperial College de Londres avait publié une étude sur les propriétés des champignons dans Scientific Report. L’équipe du neuropsychologue avait réalisé un essai clinique sur 19 patients, tous atteints de dépression résistante aux traitements.

Grâce à la psilocybine, la molécule présente dans les champignons hallucinogènes, les patients avaient en quelques sorte pu "rebooter" leur cerveau. La psilocybine chamboulerait ainsi nos schémas de pensées, notre manière interne d’aborder les difficultés de la vie. Chez tous ses patients, le professeur Robin Carhart-Harris avait constaté une amélioration signification.

"Plusieurs de nos patients ont décrit un sentiment de réinitialisation après le traitement, employant souvent des analogies d’ordre informatique. L’un d’eux a par exemple expliqué qu’il avait senti son cerveau comme ‘défragmenté’, tandis qu’un autre a parlé de redémarrage", expliquait le neuropsychologue à Sciences et Avenir.

La plus grande étude hallucinogène du monde

Ces travaux avaient fait grand bruit dans le monde, mais ils ne sont pas les seuls à travailler sur le sujet. De nombreux chercheurs, notamment à l’université de New York (NYU), font des essais sur les effets des champignons, comme le rapporte longuement Business Insider.

Des start-ups se sont aussi mis en tête de faire des champignons magiques un produit médical viable, comme Compass Pathways, l’entreprise britannique dans laquelle a investi Peter Thiel.

Compass Pathways a affirmé, ce mercredi 6 décembre, qu’ils allaient commencer les essais cliniques avec des drogues dans les premiers mois de 2018. Ils seront conduits en partenariat avec Worlwide Clinical Trials dans plusieurs pays d’Europe comme l’Allemagne, la Finlande, les Pays-Bas, l’Espagne et le Royaume-Uni. Selon le Financial Times, ils veulent effectuer les essais sur un total de 800 personnes au total. Ce qui en ferait l’étude la plus importante à travers le monde sur les champignons hallucinogènes.

Billy Ze Kick/MCM

Et on en résiste pas à l'envie de vous partager ce classique, pour conclure.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.