Pour le président socialiste vénézuélien Nicolas Maduro qui a annoncé la création du "Petro" dimanche 3 décembre, la monnaie virtuelle redonnera "une souveraineté monétaire" au pays.

"J'annonce que le Venezuela va mettre en place un nouveau système de crypto-monnaie basé sur ses réserves pétrolières. Le Venezuela va créer une crypto-monnaie, le Petro, pour progresser en matière de souveraineté monétaire et procéder à ses transactions financières malgré le blocus financier", a fait savoir Nicolas Maduro, le président du Venezuela, lors de son émission de télévision hebdomadaire.

VOIR AUSSI : Arrêterons-nous un jour de payer en argent liquide ?

Pour le pays d'Amérique du Sud, il s'agit de profiter du statut d'État possédant les plus grandes réserves de pétrole du monde. La monnaie virtuelle sera également basée sur le gaz, les stocks d'or et de diamants. Il est néanmoins impossible de savoir si la naissance d'une telle crypto-monnaie sera réellement capable de changer la situation économique du pays.

Développement économique et social du pays

Selon plusieurs agences de notation, le Venezuela est actuellement en défaut de paiement partiel. En effet, la chute des cours du pétrole a considérablement augmenté la dette extérieure du pays, estimée aujourd'hui à 150 milliards de dollars.

Avec le Petro, Nicolas Maduro veut faire le pari d'un développement économique et social du Venezuela en dépit de la "persécution financière" des États-Unis. Le président vénézuélien fait ici référence aux sanctions économiques imposées par Donald Trump fin août.

Le Congrès va-t-il valider la proposition de Nicolas Maduro, qui n'a pas encore donné de détails concernant le calendrier de déploiement de la monnaie ? En attendant, une pénurie de nourriture et de médicaments affecte tous les jours la population vénézuélienne. Rien ne permet de dire que le Petro y changera quelque chose de sitôt.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.