Dans un communiqué transmis à Mashable, Apple affirme que certains des stagiaires travaillant dans une usine Foxconn en Chine ont travaillé des heures supplémentaires pour fabriquer des iPhone.

Apple a confirmé mardi à Mashable que des étudiants en stage dans l'usine de fabrication d'iPhone de Foxconn, en Chine, ont fait des heures supplémentaires pour assembler des iPhone X. L'information avait d'abord été rapportée plus tôt dans la journée par le Financial Times, qui avait recueilli les témoignages de six de ces étudiants, inscrits à la Zhengzhou Urban Rail Transit School. L'un d'entre eux a affirmé qu'il intervenait sur 1 200 smartphones chaque jour. Ce stage est obligatoire pour valider leur diplôme mais la loi chinoise interdit de leur faire faire des heures supplémentaires.

VOIR AUSSI : La reconnaissance faciale de l'iPhone X est-elle infaillible avec des jumeaux ?

Dans un communiqué, un porte-parole d'Apple a reconnu que les étudiants n'auraient pas dû travailler en heures supplémentaires pour assembler des iPhones. L'entreprise américaine s'était lancée dans une course contre la montre pour livrer dans les délais son dernier-né, l'iPhone X. Les étudiants ont dit avoir travaillé plus de 11 heures par jour.

"Au cours d'un récent audit, nous avons découvert des cas d'étudiants stagiaires faisant des heures supplémentaires dans l'usine d'un de nos fournisseurs en Chine. Nous nous sommes assurés qu'ils ont travaillé volontairement, étaient indemnisés et obtenaient des avantages, mais ils n'auraient pas dû être autorisés à faire des heures supplémentaires", indique Apple.

L'entreprise précise que les stagiaires ne représentent pas une part significative de la main d'œuvre de l'usine de Foxconn en Chine, supérieure à 350 000 personnes. Plus d'un demi million d'iPhone sortent des chaînes de production chaque jour. "Dans cette usine, les stages sont à court terme et ne représentent qu'un très faible pourcentage de l'effectif. Lorsque nous avons constaté que certains étudiants étaient autorisés à faire des heures supplémentaires, nous avons pris des mesures rapides", assure Apple.

En 2016, un diplômé de l'université américaine NYU avait raconté à Mashable son passage dans l'usine de production d'iPhone Pegatron. Dejian Zeng disait avoir travaillé 12 heures par jour pour placer "1 800 pièces dans 1 800 iPhone" six jour par semaine. Il gagnait environ 450 dollars par mois, même en faisant des heures supplémentaires. "Ce qui me choque, c'est que les heures supplémentaires ne sont pas sur la base sur volontariat", disait Dejian Zeng. "[Les employés] sont en fait obligés de faire des heures supplémentaires."

– Retrouvez l'article original sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

BONUS vidéo : Notre prise en main de l'iPhone X