Déjà 20 ans qu’il est possible de trouver l’amour en ligne par le biais de sites de rencontres. La réalité virtuelle pourrait bien changer la donne.

Depuis Match.com, lancé en 1995, racheté par Meetic en 2011, l’idée de parler et de rencontrer des personnes dans un espace digital s’est répandue grâce à Facebook, Second Life et des applications comme Tinder.

VOIR AUSSI : Pourquoi l'appli de rencontres Dating.ai est sans doute la plus flippante du moment

Avec l’avènement de la VR, nous allons savoir ce qu’il advient quand on combine réalité et virtuel. Cette nouvelle technologie permet de passer du temps dans le même espace virtuel que votre ami sans être présent physiquement. Ce n’est pas comme entretenir une conversation sur Tinder sans jamais se rencontrer. En utilisant cette technique, il est possible que le rendu soit très, très réel.

Drague 3.0

L’industrie du divertissement est déjà en train de capitaliser sur la romance en VR : la drague 3.0. Il existe déjà une large gamme d’émissions et d’applications indiquant à quel point ces technologies sont porteuses de nouvelles idées pour les rencontres. Facebook a lancé une émission appelée Virtually Dating, une sorte de rendez-vous à l’aveugle utilisant la technologie HTC Vive.

C’est très surprenant à première vue. En effet, les gens sont physiquement au même endroit mais ne peuvent se voir qu’au travers de leurs casques de VR. Le corps des personnes est scanné afin de créer des avatars mobiles. Le problème est que ce programme comporte encore des bugs, qui provoquent, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, des mouvements étranges des avatars par exemple un bras qui passe à travers un corps.

Ensuite, pour les personnes ayant du mal à faire des rencontres, une application a été développée pour les utilisateurs du casque HTC Vive et propose des leçons de drague en immersion pour la modique somme de 8,98 euros…

Ce jeu, critiqué aux États-Unis pour son caractère sexiste, propose de vous entraîner au langage corporel à adopter et à vous apprendre quoi dire pendant votre rencard.

site-rencontre.jpeg
Capture d’écran du site Dating Lessons développé par Cerevrum.
Cerevrum Inc

Encore un peu plus loin de la réalité, une société de jeux vidéo japonaise propose aux hommes de se marier avec leur personnage de manga préféré dans une vraie chapelle. Le futur marié est donc présent physiquement dans la chapelle, porte un casque au travers duquel il voit sa future mariée et il peut même ressentir le doux baiser de sa promise grâce à une sorte de bouche-robot…

Où tout cela nous mènera-t-il ?

Les effets de ces rencontres en réalité virtuelle sur nos structures sociales sont encore inconnus, cependant des chercheurs ont déjà étudié les rencontres en ligne et peuvent nous offrir des pistes. Une étude récente menée par une équipe conjointe de l’université West Virginia et celle de l’Illinois avait pour objet le succès d’un rendez-vous réel après un premier contact en ligne. Dans la plupart des cas, après la première rencontre en face à face, on a remarqué une baisse de l’attraction.

Dans la plupart des cas, après la première rencontre en face à face, on a remarqué une baisse de l’attraction

Cependant, ce coup de mou est tempéré par la durée et la quantité des interactions en ligne : plus le nombre de messages échangés était important, moins ce sentiment de désillusion était observé. La VR et la présence immersive pourraient-elles encore améliorer ce procédé ? C’est possible. Un rencard en VR pourrait être une expérience plus intense et personnelle. Passer de l’écran à la VR donnerait un sentiment de réalité plus grand : être réellement dans l’espace virtuel.

Après tout, les avancés dans technologies appliquées au sexe permettent déjà à un couple de faire l’amour en VR. Il n’est pas bien difficile d’imaginer des scénarios où cela pourrait remplacer tout contact physique, comme l’avait fait l’écrivain Ernest Cline dans son roman Player One où le monde se résume à une expérience virtuelle. On peut également imaginer que, dans le futur, l’autre personne ne soit pas réelle, mais un simple avatar généré par ordinateur. Dans un cas comme dans l’autre, les rencontres en VR sont là, vont rester et changeront – peut-être – notre manière de trouver l’amour.

– Article de David Evans Bailey, chercheur en réalité virtuelle, initialement publié sur le site The Conversation.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

The Conversation