Ce n'est pas encore les lasers des X-Wing, mais on s'en approche. L'US Air Force a signé un contrat avec Lockheed Martin pour le développement d'armes laser destinées à des avions de chasse.

Lockheed Martin, la première entreprise américaine et mondiale de défense et de sécurité, vient de signer un contrat à 23,6 millions de dollars avec l’US Air Force pour développer une arme laser capable d’être utilisée sur des avions de chasse.

VOIR AUSSI : Les États-Unis vont nommer un général de l'espace et préparent des soldats en cas de guerre des étoiles

Ce contrat de développement fait partie du programme SHiELD (Self protect High Energy Laser Demonstrator) de l’armée américaine, dont l’objectif est d’encourager la création de lasers militaires en mesure de tirer sur des missiles ou des avions en plein vol.

Le programme est divisé en trois sous-catégories : le système de contrôle qui dirige le laser sur sa cible, un pod de refroidissement et de génération du laser et le laser lui-même. L’ensemble doit être prêt à réaliser les premiers essais grandeur nature pour 2021.

"Plus tôt dans l’année, nous avons livré un laser de 60 kW destiné à être installé sur une base terrestre de l’US Army", explique l’industriel dans un communiqué de presse publié lundi 6 novembre. "C’est un défi totalement nouveau et différent d’intégrer un système d’arme laser dans une plateforme aérienne plus petite. C’est aussi excitant de voir cette technologie devenir assez mature pour être intégrée dans un avion. Le développement de systèmes lasers puissants comme SHiELD montre que les technologies d’armes laser deviennent réelles."

Un arme de précision

Selon le site Popular Mechanics, il est probable que les premiers avions de chasse armés des nouveaux lasers – en admettant que leur développement arrive à terme – soient des avions relativement anciens et plus vulnérables sur le champ de bataille, en citant notamment le F-15C , le F-15E Strike Eagle ou le F-16.

Ce n’est pas la première fois que l’armée américaine développe des armes laser. La marine américaine finance le Laser Weapon System, dit LaWS, depuis 2010. En 2014, une première vidéo montrant l’arme défensive en action était diffusée par l’armée.

US Navy

Mais cette arme manque de précision et son rayon, qui n’est pas visible par l’homme à l’œil nu, n’atteint que 30 kW de puissance. Encombrante et peu précise, l’arme est clouée au sol et nécessite une importante quantité de matières chimiques pour produire son laser. Désormais, les lasers à fibres, montrent une puissance et une précision plus accrue, ce qui les rend mieux adaptés à une application militaire et mobile.

L'utilisation que souhaitent faire les Etats-Unis de cette arme n'a pas encore été clarifiée par Lockheed Martin et l'US Air Force. Kate Scruggs, porte-parole de l'industriel, a afformé à Business Insider que "la seule chose qui a été affirmée publiquement est que l'arme sera utilisée pour la légitime défense contre des missiles sol-air et air-air".

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.