Avant de rencontrer Emmanuel Macron à l'Élysée, le PDG d'Apple, Tim Cook, s'est rendu lundi matin au siège de l'entreprise normande Elfim, grâce à qui la technologie de reconnaissance faciale de l'iPhone X a vu le jour.

Emmanuel Macron vient en second. Avant de se rendre à l’Élysée, où il est attendu dans l'après-midi, Tim Cook, le PDG d’Apple, a fait une visite surprise à Eldim, une PME normande, raconte Ouest France, lundi 9 octobre.

VOIR AUSSI : On vous dit tout sur l'iPhone X, le spectaculaire smartphone anniversaire d'Apple

Le patron de la toute puissante multinationale américaine à l’origine des iPhone, iPad et Mac n’est pas seulement venu saluer un partenaire commercial avec qui Apple travaille depuis une dizaine d’années. Sans Eldim, pas de Face ID. L’entreprise, sise à Hérouville-Saint-Clair (à côté de Caen), fournit la technologie à l’origine du système de reconnaissance faciale, l’une des innovations de l’iPhone X, dont la sortie est prévue le 3 novembre.

Le Face ID permet à l’utilisateur de débloquer son téléphone en regardant son écran si la technologie intégrée par la PME normande établit qu’il s’agit du propriétaire. Ce système est appelé à remplacer la Touch ID (empreinte digitale) sur les nouveaux smartphones de la marque à la pomme.

Le Face ID sous le sapin de Noël

Eldim avait été chargée par Apple de plancher sur un système de reconnaissance faciale en novembre 2016… avec un résultat aussi rapide que possible, raconte Ouest France. La PME a plus que triplé ses effectifs (de 31 à 110 employés) pour satisfaire le roi de la Silicon Valley, et a rendu un premier prototype le 23 décembre.

Un cadeau de Noël pour Apple qui a permis à Tim Cook de vanter la sécurité accrue de l’iPhone X, lors de sa présentation le 12 septembre dernier. Le Face ID est devenu l’innovation la plus commentée de la nouvelle génération de smartphone du géant américain. Les experts se perdent en conjecture sur la sécurité réelle de la reconnaissance faciale contre les tentatives de piratage.

Mais Eldim ne travaille pas seulement pour Apple. La PME, qui existe depuis 1991, est devenue l’une des entreprises les plus en pointe dans le domaine de l’optique de précision. Elle a travaillé pour les principaux fabricants d’écrans de télévision et a aussi collaboré avec les observatoires astronomiques au Chili, rapporte Les Échos.

Après cette escale en Normandie, Tim Cook était attendu à l’Élysée à 16h15 pour débattre avec Emmanuel Macron des questions de taxation des géants du Net et des projets numériques de la France.

– Article initialement publié sur le site de France 24.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.