Le ministère de l'Économie a piégé plus de 30 000 de ses agents, lundi 3 octobre. Ces derniers ont manqué de vigilance et ouvert une pièce jointe leur proposant de gagner des places de cinéma. Une façon pour Bercy d'alerter sur les dangers d'Internet.

Jean-Baptiste Poquelin ou encore Emma Bovary. En s'attardant davantage sur les noms des expéditeurs, les agents de Bercy auraient pu avoir la puce à l'oreille.

VOIR AUSSI : Sommet européen de Tallinn : entre marché unique numérique, compétition juste et cybersécurité

Ce lundi, plus de 30 000 personnes travaillant au ministère de l'Économie et des Finances ou assimilés ont été trompés par un e-mail les invitant à gagner des places de cinéma. Cette opération de phishing a été imaginée par leur employeur dans l'objectif de les mettre en garde contre les dangers d'attaques numériques.

"Un bon moyen de tester nos procédures d'urgence"

"Plus de 30 000 personnes ont cliqué sur le lien ce lundi, entre 10 heures et midi. C'est beaucoup", constate Yuksel Aydin auprès du Figaro. Le taux de clic est donc de 20 %. L'adjoint au responsable sécurité des services informatiques de Bercy estime que cette campagne en interne est "un bon moyen de tester nos procédures d'urgence, et de montrer que la cybersécurité c'est aussi la sensibilisation des usagers, pas seulement des lignes de code".

Les agents ayant cliqué trop vite sur l'offre se sont vus redirigés sur une page Web leur rappelant les précautions à prendre lors de l'ouverture d'une pièce jointe. Cette initiative de faux hameçonnage intervient dans le cadre du mois européen de la cybersécurité qui a pour but d'inviter chacun à plus de vigilance lorsqu'il navigue sur la Toile. À cette occasion, Bercy a élaboré un mémento sur la cybersécurité destiné au grand public et élaboré avec l'aide d'associations.

– Consulter en ligne le guide d'hygiène informatique et le passeport de conseils aux voyageurs.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.