Il est né le divin iPhone. Après avoir présenté deux nouveaux iPhone, un 8 et un 8 Plus, Apple a levé le voile sur celui que tout le monde attendait, l'iPhone X (prononcez 10), qui nous met déjà l'eau à la bouche, malgré son prix exorbitant en euros.

Après plus d’une heure de keynote, Tim Cook, de retour sur scène, remarque qu’il reste "une dernière petite chose" au programme. L’euphémisme est de taille : celui que l’on attendait depuis des mois, l’iPhone qui marque les dix ans de la gamme de smartphones Apple, ne nous aura certainement pas déçus, malgré les nombreuses fuites d’informations qui ont précédé cette annonce et qui auraient pu nous gâcher un peu le plaisir. 

VOIR AUSSI : Apple dévoile le nouvel iPhone 8, plus puissant mais pas vraiment surprenant

Parlons d’abord de son design, probablement l’un des aspects du téléphone qui aura suscité le plus de rumeurs. Du haut de ses 5,8 pouces, c'est le plus grand écran jamais designé par Apple même si l'appareil a des dimensions situées entre celles des iPhone 7 et 7 Plus. Il n’est néanmoins pas certain que cette très grande taille se ressente une fois en main, son écran bord-à-bord permettant de créer une sensation de grandeur sans pour autant élargir le châssis, en acier inoxydable. Mais on reviendra plus amplement sur la question lorsque l’on pourra le prendre en main. 

Son écran bord-à-bord donc est, comme on s’y attendait fortement, OLED, une première là encore pour Apple. Estampillé "Super Retina Display", il présenterait, selon la marque, tous les avantages d’un écran OLED actuel… sans les inconvénients, le principal restant aujourd’hui une faiblesse au niveau de la luminosité. La dalle affiche une résolution 2 436 x 1 125, avec une densité de pixels inédite sur un iPhone de 458 ppi. Compatible HDR et Dolby Vision, il supporte la technologie "True Tone", qui offre un confort de visionnage grâce à l'adaptation des couleurs à la lumière ambiante. 

Adieu bouton Home et Touch ID, bonjour Face ID

L’un des changements majeurs de cet iPhone X en terme d’apparence est bien sûr la disparition du bouton d’accueil, qui change quelque peu la manière dont on utilise l’appareil. Pour faire apparaître l’écran d’accueil, il faut désormais swiper vers le haut, comme si l’on voulait dérouler le Control Center. Ce dernier change donc d’emplacement et se retrouve accessible depuis le coin du haut à droite. Les notifications, de leur côté, sont visibles uniquement sur l'écran verrouillé. Lorsqu’on l’on souhaite sortir d’une application et revenir à l’écran principal, même mouvement : on glisse son pouce vers le haut en partant du bas de l’écran. Enfin, Siri peut être sollicité depuis le bouton latéral droit. 

Pour faire apparaître l’écran d’accueil, il faut désormais "swiper" vers le haut, comme si l’on voulait dérouler le Control Center

Comme murmuré depuis de longues semaines, cet iPhone X perd son Touch ID - le lecteur d’empreintes digitales servant notamment à déverrouiller l’appareil - au profit de Face ID, un nouveau système de reconnaissance faciale. Grâce au True Depth Camera System, le smartphone est désormais en mesure de se déverrouiller automatiquement lorsque l’utilisateur regarde l’écran. Une fonctionnalité déjà exploitée par Samsung mais qui semble poussée plus loin par Apple : chez Samsung, il est nécessaire de bien placer ses yeux devant l’écran, là où l’iPhone X a l’air de tolérer n’importe quelle position du visage. Face ID comprend et tolère aussi les changements de coiffure, le port de lunettes ou encore de la barbe.

Apple a précisé avoir travaillé durement au renforcement de la sécurité de cette fonctionnalité biométrique, afin d’éviter toute usurpation des traits du visage, en utilisant par exemple une photo. La firme a même collaboré avec des make-up artists hollywoodiens pour tester l’option sur des masques récréés d’après de vraies personnes. Verdict : Touch ID ne se tromperait qu’une fois sur 1 million, contre une fois sur 50 000 pour le capteur d’empreintes. Précisons que Face ID est aussi compatible avec l’Apple Pay.

Les Animojis, la nouveauté la plus cool de l’iPhone X (ou presque)

S’il y a bien une chose qu’on attend de pied ferme après avoir vu cette keynote, ce sont bien les Animojis, emojis qui fonctionnent sur le principe de la réalité augmentée et qui imitent en simultané nos expressions faciales. Renard, panda, coq, alien, licorne… 12 emojis au total sont pour l’instant compatibles avec cette option ultra-fun qui peut-être directement utilisée dans nos conversations Messages. 

animojis.png
Apple/Capture d'écran

Un mode Portrait-selfie

Au niveau de ses capacités photographiques, l’iPhone X présente en substance à peu près les mêmes que l’iPhone 8 : il est doté d’un double capteur 12 mégapixels qui ouvre à f/1,8 et f/2,4 et qui est agrémenté d’un flash True Tone à 4 LED. On retrouve toutefois sur ce modèle anniversaire, et non sur l’iPhone 8, une upgrade appréciable : l’adaptation du Mode Portrait sur le capteur-avant. 

Côté fonctionnalité, l’iPhone X est doté d’un processeur maison nouvelle génération, la A11 Bionic 6 cœurs, pensé pour la réalité augmentée, ainsi que d’un GPU triple cœur élaboré pour la première fois par Apple. Il est également compatible Bluetooth 5.0 et charge sans fil, permettant de le recharger d’un simple contact sur une surface à induction. À noter que la station de charge sans fil dévoilée par Apple pendant sa présentation ne sera disponible qu’en 2018 et sera donc vendue séparément. En attendant, il faudra se contenter du bon vieux câble Lightning…

L’iPhone X sera proposé dans une version 64 Go et une 256 Go, aux prix respectifs de 1 159 euros et 1 329 euros, soit des sommes bien plus rondelettes encore que celles affichées en dollars (999 et 1 149 dollars). Il sera disponible en précommande à partir du 27 octobre et livré le 3 novembre.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.