Dans une interview accordée au média américain Bloomberg, le PDG de The Pokémon Company Tsunekazu Ishihara a avoué qu'avant la mise en vente de la Switch, il ne croyait pas du tout au succès de la nouvelle console Nintendo.

Ils ont l'air malins maintenant, ceux qui annonçaient que la Switch, dernière console de Nintendo, allait connaître un cuisant échec.

VOIR AUSSI : Sept jeux indés de la Nintendo Switch qui nous obsèdent déjà

Parmi ces pessimistes, on trouve avec surprise Tsunekazu Ishihara, le PDG de The Pokémon Company. L'homme a avoué en toute sincérité, lors d'une interview accordée à Bloomberg, qu'il ne croyait pas du tout au succès de la petite dernière de Nintendo.

"J'ai dit à Nintendo, avant la mise en vente [de la console], que la Switch ne serait pas un succès, parce que je pensais qu'à l'ère du smartphone personne ne s'encombrerait d'une console", confesse tout sourire le PDG japonais. "De toute évidence, j'ai eu tort."

Des jeux de qualité, la clé du succès

La Switch a battu des records de vente dès son arrivée sur le marché, en mars 2017. Tsunekazu Ishihara reconnaît que son erreur de jugement lui a appris une importante leçon : "J'ai réalisé que la clé d'une réussite est simple : des jeux avec une qualité absolue conduisent à la vente d'appareils et de consoles."

"Des jeux d'une qualité absolue conduisent à la vente de consoles"

"Le mode de jeu peut être flexible si la gamme de jeux est attrayante", poursuit-il, avant de tempérer : "La Switch est actuellement populaire chez les premiers acheteurs, mais il y a encore une étape à franchir pour attirer une plus grande audience."

Pokémon, bientôt sur Switch ?

The Pokémon Company n'a pas l'intention de passer à côté de ce succès, et prépare des jeux qui se joueront sur Switch car la console "a du potentiel, mais il ne faut pas le surestimer non plus", avertit le PDG. "Contrairement aux smartphones, la Switch n'est pas une console qui suppose une connexion constante à Internet. De notre point de vue, elle n'est donc pas si différente de la DS et 3DS en terme de connectivité."

La marque développe actuellement un jeu "Pocket Monster" pour la Switch. Des rumeurs nous y préparent depuis un moment, mais aucune date n'a encore été annoncée. "Avec la Switch, nous voyons une opportunité de créer un jeu "Pokémon" qui va plus loin, avec un plus haut niveau d'expression", détaille Tsunekazu Ishihara. "En conséquence, cela fait d'elle une plateforme de jeu extrêmement importante pour nous."

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.