La chaîne de restaurants Burger King a lancé en Russie sa propre monnaie virtuelle, le WhopperCoin, qui pourra servir à payer des burgers dans ses différentes enseignes grâce à une application de smartphone.

Trop stylée pour se cantonner aux devises nationales et aux programmes de fidélité traditionnels, Burger King a décidé de passer à la vitesse supérieure en créant sa propre monnaie dématérialisée. En voilà une première.

VOIR AUSSI : Monnaies virtuelles : les "mineurs" de bitcoins en quête de nouveaux filons

Cette crypto-monnaie qui va faire ses débuts en Russie s'appelle le WhopperCoin, du nom du célèbre burger de l'enseigne. Pour en acquérir, rien de plus facile : il suffit de consommer dans un Burger King. Pour chaque rouble dépensé (il faut plus de 70 roubles pour faire un euro), un whoppercoin sera offert au client.

Acheter son Whopper en whoppercoins

Les heureux détenteurs de whoppercoins pourront les dépenser – toujours dans un Burger King – pour acheter des burgers, notamment le Whopper qui coûtera 1 700 whoppercoins. Selon les calculs de la BBC, qui relate l'information, l'achat de 5 ou 6 sandwichs seraient suffisants pour récupérer le montant de whoppercoins nécessaires.

Burger King a annoncé le lancement au cours du mois de septembre d'une application iOS et Android afin que chacun puisse gérer, partager et échanger ses whoppercoins. En scannant leur reçu avec leur téléphone, les clients pourront ainsi stocker sur l'appli les whoppercoins récupérés.

Un cousin du Bitcoin

Cette invention est le fruit d'un partenariat avec la start-up Waves spécialisée dans les monnaies cryptographiques, qui a déjà lancé une page consacrée au cours du WhopperCoin. Cette nouvelle-née dans l'univers des monnaies virtuelles a de nombreuses similarités avec le Bitcoin, mais en est totalement indépendante – ce qui permettra à Burger King d'y mettre fin quand il le souhaite.

Waves a déjà prévu de tenir le registre de la blockchain ayant servi à générer la monnaie, afin de garder une trace des détenteurs de whoppercoins et des transactions effectuées. Un milliard de whoppercoins auraient déjà été créés selon une déclaration de la start-up.

Une nouvelle forme de programme de fidélité qui fait mouche

Pour Ivan Shestov, responsable de la communication de Burger King Russie, cette innovation va permettre de transformer le Whopper en réel "véhicule d'investissement", en plus de fidéliser encore plus ses clients réguliers. Car il s'agit bien là d'un programme de fidélité tel qu'on les connaît déjà, mais sous une forme totalement nouvelle.

VOIR AUSSI : Le Vietnam prend les devants et pourrait faire du Bitcoin l'égal de sa monnaie nationale

Garrick Hileman, chercheur au Cambridge Centre for Alternative Finance interrogé par la BBC, affirme qu'il s'agit là de la première création de monnaie virtuelle par une marque mondiale, mais certainement pas la dernière.

"Les programmes de fidélité traditionnels – comme les miles des compagnies aériennes – ont des options d'échange limitées", explique Garrick Hileman à la BBC. La liberté d'échange offerte par une monnaie virtuelle la rend "bien plus convainquante" qu'un programme de fidélité basique.

"Je n'imagine pas McDonald's accepter les paiements en whoppercoins pour un Big Mac"

La question reste de savoir qui acceptera le WhopperCoin comme méthode de paiement ou d'échange valable, outre les magasins Burger King eux-mêmes. Si ses partenaires commerciaux peuvent jouer le jeu et y trouver leurs comptes, "je n'imagine au contraire pas McDonald's se précipiter pour accepter les paiements en whoppercoins pour un Big Mac", résume Garrick Hileman.

Selon lui, "les concurrents seront plus prompts à accepter alors une cryptomonnaie différente et concurrente, comme le Bitcoin". Voire à créer la leur, généralisant ainsi un schéma de programme de fidélité prometteur d'un genre nouveau.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.