"O" comme Oreo. Le biscuit américain aura donc bien donné son nom à la version 8.0 de l'OS mobile de Google. Si celle-ci ne semble pas fondamentalement différer d'Android 7.1, elle présente toutefois des ajustements aussi utiles que cruciaux.

Après des semaines de spéculations sur la sucrerie qui allait donner son nom à la nouvelle itération d’Android, nous voici enfin fixés : sans surprise, il s’agit d’Android 8.0 Oreo. Déjà disponible depuis plusieurs semaines sous forme de Developer Preview, cette nouvelle mouture a donc été dévoilée lundi soir – juste après l’éclipse solaire qui a tenu en haleine les États-Unis – dans sa version finale.

VOIR AUSSI : Android O : ce qu'il faut attendre de la nouvelle version d'Android en 6 points

Google va ainsi mettre à jour le code source d’Android, l’Android Open Source Project (AOSP). Les appareils Google Pixel (toujours indisponible en France), Nexus 5X et Nexus 6P seront les premiers à recevoir cette mise à jour. En apparence, Android 8.0 Oreo ressemble énormément à son prédécesseur, Android 7.1 Nougat. Pourtant, quelques changements majeurs en termes d’ergonomie et de sécurité vont probablement beaucoup améliorer l’expérience utilisateur. Passage en revue de ce qui nous attend.

apercu_android_oreo.jpg
Google
  • L’introduction du picture-in-picture : déjà présente sur certaines surcouches Android, cette fonctionnalité permet de lire une vidéo en miniature et en bas de l’écran afin de continuer à surfer sur une autre application.
     
  • Une meilleure gestion des notifications : grâce à un fonctionnement par "canaux", les utilisateurs pourront organiser leurs notifications selon des thématiques différentes (chats, messages privés, actualités des nouvelles technologies uniquement…). Les "Notification Dots" permettent de leur côté d’identifier les applications dont une notification est en attente sur l’écran d’accueil.
     
  • Une meilleure gestion des ressources : avec Android 7.0 Nougat, Google avait fait des efforts notables en matière de gestion des ressources des applications en arrière-plan. Avec Oreo, les économies d'énergie se poursuivent, permettant ainsi d'améliorer l'autonomie de l'appareil et de réduire le temps de démarrage du système.
     
  • Des icônes plus uniformes : les icônes se veulent désormais "adaptatives", c’est-à-dire qu’elles épousent l’environnement qui les accueille pour une meilleure intégration graphique (auparavant, les développeurs avaient le choix entre le format rond, carré, etc…).
     
  • Plus de couleurs : toujours dans un effort d’esthétisme, amplement soutenu par des écrans à la qualité de plus en plus remarquable, les applications afficheront une gamme plus étendue de couleurs.
     
  • Plus de sécurité : parce que la sécurité de nos données personnelles est au cœur des préoccupations de ses utilisateurs, Google s’est concentré sur l’intégration d’outil de sécurité plus efficace face aux menaces du moment. Avec Play Protect, un anti-malware directement intégré à Google Play, il promet la détection et la suppression de toute application vérolée détectée sur notre smartphone. D’autres mesures de sécurité à l’installation même des applications ont été mises en place sur cette nouvelle version. Enfin, la fonction Find My Device, très semblable à la fonctionnalité "Localiser mon iPhone" qui existe depuis des années iOS, fait son apparition. Celle-ci permet de localiser ou encore de bloquer un smartphone à distance, tout en y laissant apparaître un numéro de téléphone sur lequel joindre le propriétaire de l’appareil perdu.
     
  • De nouveaux emojis : on vous l’avait annoncé en mai dernier, Google s’est décidé à abandonner ses célèbres emojis jaunes et mous au profit d’idéogrammes redesignés. Par ailleurs, 60 nouveaux emojis viendront compléter la palette déjà existante.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.