Le petit HomePod a encore parlé. Et c'est fois, il nous a appris que l'iPhone pourrait, lui, se taire lorsque l'on est en train de s'en servir.

iPhone 8, rumeur n°15473. Après le tout premier aperçu "solide" du prochain smartphone d’Apple, diffusé en photo sur Twitter lundi par le leaker professionnel Evan Blass, de nouvelles révélations tout droit sorties du HomePod parviennent encore à nous.

VOIR AUSSI : Reconnaissance faciale, caméra infrarouge : le HomePod d’Apple en a dit un peu trop sur l’iPhone 8

L’iPhone 8 pourrait exploiter ce capteur 3D avant pour savoir si l’utilisateur regarde son iPhone

Souvenez-vous, il y a quelques jours, Apple avait malencontreusement mis en ligne le firmware de son enceinte connectée HomePod, qui devrait voir le jour dans les prochains mois. De nombreux développeurs et bidouilleurs en tous genres s’étaient alors empressés de fouiller ce code système dans l’espoir d’y trouver quelques précieuses informations sur les nouveautés à venir de la firme. Bingo : Le développeur Steve Troughton-Smith avait découvert des informations relatives à une caméra frontale 3D destinée à la reconnaissance faciale. Un étrange petit pictogramme laissant penser que l’écran de l’engin serait bien bord à bord avait également fait surface de ces lignes de code.

Nous devons donc maintenant une nouvelle trouvaille au développeur Guilherme Rambo : l’iPhone 8 pourrait bien exploiter ce capteur 3D avant pour savoir si l’utilisateur regarde son iPhone. Le cas échéant, le son des notifications se verraient automatiquement désactivé. C’est du moins la conclusion à laquelle en est arrivé Guilherme Rambo, en s’appuyant sur quelques mots clé relativement parlants.

Si l'option peut sembler assez mineure, elle signifie toutefois qu'Apple cherche à faire de ce capteur 3D autre chose qu'un simple outil pour dévérouiller son téléphone. On peut d'ailleurs s'amuser à lui imaginer d'autres fonctions futures : détection de la fatigue, commandes définies par le clignement des yeux ou certaines expressions... Ou alors enclenchement d'une prise de vue selfie ensuite envoyée à un numéro préenregistré dans le cas où notre appareil aurait été volé. Bon là, on s'égare peut-être un peu dans les obscures contrées du sécuritarisme.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.