Présentée comme le véhicule par lequel les voitures électriques se démocratiseront, la Tesla Model 3 ne sera pas aussi accessible que prévu. La faute à trop d'options facturées et une version standard réduite en termes de fonctionnalités.

La Tesla model 3 est l’un des produits phares de l’année. Attendue en Europe courant 2018, aucune date n'a encore été communiquée. Mais aux États-Unis, les premières livraisons ont déjà débuté. Vendredi 28 juillet, les trente premiers modèles fraîchement sortis d’usine ont été livrés à leurs heureux propriétaires.

VOIR AUSSI : Hey, les tuiles solaires de Tesla sont disponibles en France

Au prix de 35 000 dollars, le véhicule a été pensé pour être plus accessible que ses prédécesseurs, rendant accessible au plus grand nombre les voitures éléctriques conçues par la firme de Frémont, jusqu'alors orientée vers un secteur haut de gamme. La plupart de experts s’accordent en effet à dire qu’à ce prix-là, le Model 3 pourrait bien connaître un succès dans le marché de masse. Ce que confirment les premiers chiffres de ventes disponibles : les intentions d’achats s’élevaient à 500 000 avec dépôt de 1 000 dollars, rien que l’année dernière, selon Bloomberg.

Sauf qu'en réalité, au prix de 35 000 dollars, la plupart des options qui ont fait le succès de Tesla ne seront pas comprises. Le mode Autopilot permettant la conduite autonome, les quatre roues motrices (all-wheel drive) ou encore une plus grande batterie coûteraient des centaines de dollars supplémentaires. Et cela sans compter les frais supplémentaires des installations de recharge à domicile notamment.

Tout ce que comporte le modèle de base

Dans le modèle de base, la batterie standard fournie dispose d’une autonomie de 354 kilomètres par recharge, garantie huit ans. Toujours dans ce modèle, le véhicule dispose d’une vitesse honorable de 210 km/h. L'intérieur est composé de sièges en tissu et d’un écran tactile de 15 pouces. La voiture peut également être déverrouillée depuis l’appli Tesla via smartphone. Une clé de secours est également disponible, comme dans les modèles précédents. Certes, cet ensemble des caractéristiques fait de de la Tesla Model 3 une très belle voiture. Mais venant d'Elon Musk qui promettait une vraie révolution automobile, on s'attendait à mieux.

tesla2.jpeg
L'intérieur de la Tesla Model 3 Standard avec son écran tactile 15 pouces.
Tesla

Parmi les grands absents de la version standard, on compte entre autres le mode autopilot et les sièges électriques qui font pourtant le charme de la marque.

Ces options à la facture salée

En somme, le consommateur est forcément incité à ajouter des options supplémentaires. Par exemple, toute couleur autre que le noir est facturée 1 000 dollars. Une batterie avec une autonomie allongée de 488 kilomètres est disponible à condition de débourser 9 000 dollars.

5 000 dollars pour l'autopilot

Pour accéder au mode Autopilot censé assurer une conduite autonome, il faudra se délester de 5 000 dollars supplémentaires pour en disposer. Comptez également 3 000 pour le mode "full", une capacité d'auto-conduite complète qui n’est pour l’heure pas encore fonctionnelle. En résumé, une Tesla d’une autre couleur que noire, avec autonomie allongée et conduite autonome vous coûtera 53 000 dollars.

Viennent ensuite les fonctions propres au design. Les consommateurs peuvent se laisser tenter par les jantes sports pour 15 000 dollars et la version premium de l’intérieur – sièges chauffants, vitres teintées panoramiques, décor en bois – pour 5 000 dollars. Au total, une Tesla Model 3 entièrement équipé coûtera donc 59 500 dollars, sans les taxes.

Les coûts considérables des recharges

Comme n'importe quel modèle de Tesla, le coût le plus difficilement quantifiable demeure celui des recharges à effectuer pour alimenter la voiture électrique. Si Tesla a mis à disposition des consommateurs des outils permettant de calculer les économies que représentent le chargement électrique, les consommateurs devront tout de même investir dans des installations spécifiques. Le véhicule peut être rechargé via un adaptateur depuis une prise domestique (240 V) en faisant appel à un électricien licencié (Tesla fournit une base de données sur les professionnels formés au rechargement électrique de ses automobiles). D’une personne à l’autre, les prix varient mais l’entreprise d’Elon Musk évoque des coûts de plusieurs centaines de dollars et sur les forums, les propriétaires confirment : la fourchette débute à 350 dollars et monte jusqu’à 7 000 dollars

tesla3.jpg
Une Tesla Model X rechargée à domicile.
Tesla

Tesla vend également des connecteurs muraux à 500 dollars (558 euros en France). Ils sont optionnels mais facilitent largement le processus de recharge. D’après nos informations, l’installation de ces connecteurs muraux est facturé 1 500 dollars, bien que là encore, les prix varient d’un professionnel à l’autre.

Enfin, ceux qui n’investiront pas dans recharges à domicile pourront toujours compter sur le réseau de Superchargeurs, les stations de recharge de Tesla. Pour 2 400 kilomètres, les propriétaires américains d’une voiture Tesla paient en moyenne 90 dollars. D'abord mise à disposition gratuitement, l’accès aux Superchargeurs est désormais payante depuis le 15 janvier dernier.

– Adapté par Majda Abdellah. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.