Après ses Lockers, casiers automatisés installés dans des lieux publics, Amazon lance aux États-Unis le Hub, sorte de grande armoire pensée spécialement pour la réception des colis (de taille raisonnable) dans les immeubles.

Amazon a beau s’être lancé à corps perdu à la conquête du cloud, des objets connectés ou encore de la sVOD, il n’en oublie pas moins de consolider une place qu’il occupe depuis bien longtemps maintenant : celle de leader mondial du e-commerce, aux côtés d’Alibaba et d’eBay.

VOIR AUSSI : Boutiques d’ameublement, traiteurs, drive-in : comment Amazon compte maintenant conquérir "la vraie vie"

Ce vendredi, la firme de Jeff Bezos – qui est devenu aux cours des dernières heures l’homme le plus riche du monde devant Bill Gates, avant de reprendre sagement sa seconde place –, a annoncé le lancement d’un nouveau service pensé pour faciliter les livraisons de colis à domicile. Baptisé le Hub, celui-ci consiste en des casiers installés dans des cages d’escalier et autres zones partagées des copropriétés afin d’accueillir à toute heure du jour les livraisons attendues, à condition que celle-ci ne soient pas trop volumineuses. 

Le livreur dépose le colis dans l’un des casiers et active l’envoi d’un SMS qui contient le code d’ouverture du box

Dans la lignée des Amazon Lockers, sortes de points-relais automatisés disséminés dans les lieux publics de plusieurs grandes villes américaines et conçus pour permettre aux consommateurs de récupérer des colis ailleurs qu’à leur domicile, le Hub offre la possibilité d’éviter l’attente du livreur dans son appartement. Ce dernier dépose alors le colis dans l’un des nombreux casiers de l’armoire, et active l’envoi d’un SMS au client qui contient le code d’ouverture du box. Amazon a précisé que son Hub se déclinera en plusieurs coloris, afin de s’harmoniser avec le plus de propriétés privées possibles.

Ouvert à tous les expéditeurs, et pas seulement à Amazon

Là où le service prendra tout son intérêt, c’est qu’il ne sera pas réservé aux seules livraisons Amazon. "Vous pourrez récupérer n’importe quel colis de n’importe quel expéditeur ou détaillant, à n’importe quel moment", entend-t-on dans une vidéo de présentation mise en ligne sur le site d’Amazon. Un aspect qui fait de ce nouveau dispositif un véritable pied-de-nez aux services tiers de livraison, bien que nous n’ayons pas encore de précision sur les tarifs du service.

graphic.png
Amazon

Dévoilé seulement quelques heures après l’annonce des résultats trimestriels de l’entreprise, dont les bénéfices nets ont plongé de 77 % par rapport à la même période l’an passé, le Hub est effectivement une manière pour Amazon de montrer qu’il est encore capable de réduire les marges sur les coûts de livraison, et surtout, qu’il reste un concurrent de taille dans le secteur de l’expédition de biens. Amazon n’est pourtant pas le premier à proposer un service du type : DHL, l’un des groupes spécialisé en transport et logistique les plus importants au monde, a de son côté déjà lancé aux États-Unis son propre système de casier, le Packstation. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.