Des chercheurs américains ont créé un logiciel permettant de faire dire n'importe quoi à Barack Obama en vidéo, en recréant presque à la perfection ses expressions et mouvements des lèvres. Une aubaine pour les amateurs de "fake news".

Nous vivons une époque assez effrayante. Il est souvent difficile de distinguer la réalité du fantasme, et même nos dirigeants brouillent la frontière entre les deux, comme le président américain Donald Trump, qui peste de manière obsessionnelle contre les "médias de fake news". Malheureusement, ces fake news ne sont pas prêtes de disparaître. Quand on voit l'outil que des chercheurs américains viennent de mettre au point, il y a même fort à parier que la situation empire.

VOIR AUSSI : Après une énième attaque de Donald Trump à son égard, CNN appelle le président "à faire son travail"

Des scientifiques de l'université de Washington ont présenté, le mardi 11 juillet, un outil de montage vidéo qui leur permet de superposer n'importe quelle bande audio sur une vidéo, et donc de faire dire n'importe quoi... à n'importe qui. Le logiciel transforme la bande son en mouvements de lèvres réalistes qu'on peut ensuite coller sur n'importe quel visage. L'équipe a ainsi créé une vidéo de Barack Obama prononçant son discours suite à la tuerie d'Orlando, mais en utilisant des images bien plus récentes de l'ancien président américain.

Le résultat est terrifiant. Avec cet outil, les scientifiques – ou n'importe qui d'autre – peuvent littéralement mettre les phrases qu'ils veulent dans la bouche d'Obama, en convertissant simplement un extrait audio en mouvement des lèvres et en les appliquant à la vidéo qu'ils souhaitent. La vidéo a l'air incroyablement réaliste, surtout pour un œil non prévenu et non aguerri.

Les scientifiques derrière ce projet trouvent cela merveilleux, et espèrent que leur travail sera un jour utilisée dans les effets spéciaux au cinéma ou pour améliorer la qualité des appels vidéo. Mais un autre aspect de leurs résultats présente un avenir bien plus sombre pour nous.

La généralisation de la "fake news" en vidéo

Bientôt, le même système d'intelligence artificielle pourrait être utilisé pour faire de fausses vidéos de célébrités ou même de personnes normales, comme vous et moi. L'équipe de chercheurs suppose que le programme pourrait théoriquement apprendre à faire lui-même de fausses vidéos de n'importe qui disant n'importe quoi.

L'équipe de chercheurs suppose que le programme pourrait apprendre à faire lui-même de fausses vidéo

"Un seul programme universel pourrait être "entraîné" grâce à de nombreuses vidéos de personnes différentes, et être ensuite reconditionné pour s'appliquer à des orateurs précis, par exemple en donnant au logiciel un court extrait d'une nouvelle personne afin qu'il produise les mouvements des lèvres pertinents pour cette personne-là", explique le rapport.

Et cette trouvaille n'est qu'une percée parmi tant d'autres dans les programmes d'imitation et de recréation de l'homme. Le Google DeepMind AI, une plateforme accessible en open source, peut déjà imiter des enregistrements audio, et le Telegraph raconte qu'un nouveau programme appelé Lyrebird peut recréer un discours humain avec seulement 60 secondes d'extrait audio.

Un outil de vérification... que personne n'utilisera

Mais les chercheurs de l'université de Washington soutiennent aussi que le programme informatique qu'ils ont créé pourrait aussi être utilisé comme outil de vérification. Il servirait alors à déterminer la véracité d'une vidéo. Mais connaissant les habitudes actuelles du genre humain, cela n'a rien de rassurant.

Nous sommes prompts à partager de nombreuses choses, sur Internet ou avec notre cercle de proches. Mais peu de gens prendraient le temps de charger une vidéo dans un outil de vérification avant de la partager au monde entier. Beaucoup de gens ne prennent même pas le temps de lire le contenu des articles au-delà des titres, alors aller vérifier si l'histoire est vraie ou s'il s'agit d'une fake news en bonne et due forme ? De la science-fiction.

Ces outils ne sont pas – encore – disponibles au public, mais le jour est proche où il faudra s'interroger devant chaque vidéo pour savoir s'il s'agit d'une information réelle ou non. Pour le moment, en tout cas, on peut juste se contenter de s'émerveiller devant la vitesse à laquelle avancent la science et la technologie.

– Adapté par Charlotte Viguié. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.