Le nom de domaine le plus mystérieux de l’Internet est maintenant détenu par le chef d’entreprise le plus mystérieux du monde de la tech.

Avec toutes les idées et concepts bizarres qu’Elon Musk sème sur Twitter, surveiller ses moindres faits et gestes sur Internet à la recherche d’un indice sur ses prochains projets est devenu essentiel. C’est pourquoi la dernière acquisition d’Elon Musk est intrigante : X.com.

VOIR AUSSI : Quand Elon Musk déclare son amour pour les sols sur Twitter, on se demande s'il n'a pas un peu picolé

5 millions de dollars pour X.com ?

Elon Musk n’a pas annoncé publiquement le rachat de ce nom de domaine, mais grâce au site DomainInvesting, on sait que le patron de Tesla a racheté l’adresse de ce site à PayPal au début du mois de juillet pour un montant inconnu. D’après le site The Verge, la transaction pourrait avoir atteint les 5 millions de dollars.

Les plus anciens d’entre nous se souviendront peut-être qu’Elon Musk est en fait le propriétaire originel de ce nom de domaine puisqu’en 1999, X.com était son site de services bancaires en ligne. X.com a ensuite fusionné avec Confinity, une boîte qui a depuis pris le nom de… PayPal. Une rapide recherche du nom de domaine sur Archive.org montre que X.com redirigeait d'ailleurs vers le site de PayPal depuis 2001.

Une porte-parole de PayPal a confirmé à DomainInvesting qu’Elon Musk était bien l’acquéreur. "Nous sommes ravis de vendre le domaine X.com à son précédent propriétaire, Elon Musk", a déclaré Amanda Miller.

Bon, alors qu’est-ce qu'il va en faire ?

A priori, on n’imagine pas qu’Elon Musk ait envie de revenir dans le game du paiement en ligne. (Même si rien n’est impossible avec Elon Musk). Mais cela pourrait plutôt amorcer un changement de nom pour SpaceX. À moins que X.com devienne une sorte de portail pour tous les projets d’Elon Musk, de Tesla à la Boring Company.

Dans nos rêves les plus fous, X.com pourrait devenir la plateforme de Neuralink, un ordinateur capable de se synchroniser à notre cerveau qui évoque forcément les pouvoirs d'un certain Professeur X des "X-Men".

Sur Twitter, Elon Musk a depuis expliqué que ce rachat était avant tout "sentimental". Mais si le chef d’entreprise assure "ne pas avoir de plans pour l’instant", quelque chose nous dit que ce nom de domaine hyper cool ne restera pas inutile bien longtemps.

– Adapté par Louise Wessbecher. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.