Tout n'est pas bon à dire. Sociologue spécialiste des réseaux sociaux, Antonio Casilli a mis en ligne un échange assez insolite avec le robot humanoïde Pepper.

"Sais-tu que l'entreprise qui te produit est contrôlée par SoftBank, qui a racheté Boston Dynamics, une ex-startup de Google spécialisée en robots militaires ?", lance Antonio Casili, maître de conférences en humanités numériques à Télécom ParisTech et chercheur au Centre Edgar-Morin de l’EHESS, à l'adresse de Pepper, le petit robot développé par la société française Aldebaran et le groupe japonais Softbank.

VOIR AUSSI : Préparez-vous à cohabiter avec Pepper, le petit robot d'assistance qui débarque en Europe

"Comment savoir si, quand j'interagis avec un petit robot sympa, je ne suis pas en réalité en train d'entraîner une intelligence artificielle militaire ?", poursuit le sociologue, dans une vidéo (sans son mais sous-titrée) postée sur son compte Twitter dimanche 11 juin. En effet, le groupe de télécommunications japonais SoftBank Group a annoncé vendredi 9 juin un accord pour "acquérir la firme américaine Boston Dynamics, spécialiste des robots géants en forme d'animaux capables d'intervenir sur des terrains hostiles comme les champs de bataille", comme l'indique La Tribune.

Face à de telles questions, Pepper semble avoir préféré fuir la conversation. Un peu comme dans la vraie vie finalement, où certains n'hésitent pas à feindre de ne pas comprendre la question.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.