Voici l'Essential Phone, le premier téléphone portable du créateur d'Android, Andy Rubin. En plus d'être très beau, l'appareil se veut modulable... et durable.

Dites bonjour à l’Essential Phone. Le smartphone d’Andy Rubin, le créateur d’Android, est enfin disponible après des mois de teasing. Et croyez-nous, il s’agit probablement du lancement d’un téléphone le plus excitant de ces dernières années.

Pour commencer, on peut dire que le téléphone est canon. Il est recouvert de titane et possède un énorme écran qui s’étend jusqu’aux rebords, laissant juste un peu de place à l’appareil photo dédié aux selfies. L’écran entoure en fait la lentille de l’appareil photo. Sur le papier, cette idée avait l’air horrible, mais le résultat final est plutôt cool.

L’intérieur de l’Essential Phone est impressionant : l’appareil possède un processeur Qualcomm Snapdragon 835, un écran de 2 560 x 131 pixels, 4 Go de RAM, un appareil photo de 13 mégapixels couplé à une caméra à selfies de 8 mégapixels, un capteur d’empreintes digitales, 128 Go de mémoire et une batterie de 3 040 mAh.

VOIR AUSSI : Home, Allo, Duo : toutes les nouveautés annoncées à conférence I/O de Google

Mais la vrai spécificité du smartphone (ses caractéristiques techniques sont globalement équivalentes à celles de ses concurrents), c’est sa modularité. L’arrière du téléphone possède un connecteur magnétique couplé à un système de transfert de données sans fil. Cela permet à des accessoires, comme une caméra à 360 degrés, de venir se coller magnétiquement et de se connecter automatiquement à l’appareil.

esssential_1.png
Essential

Quant à l’armature en titane, elle n’est pas là uniquement pour faire joli. D’après Essential, le smartphone est beaucoup plus résistant aux chutes que ses concurrents principaux – l’iPhone et le Galaxy S8 pour ne pas les nommer. L’entreprise fournit même une vidéo de test de chute. Résultat, l’appareil en ressort indemne.

Côté connectique, le téléphone possède une seule prise USB-C. Désolé, comme pour le dernier iPhone, il n’y aura pas de prise jack pour les écouteurs.

L'utilisateur avant le smartphone

Enfin, et si vous le regardez de près, vous verrez que l’Essential Phone n’est pas marqué d’un logo qui le distinguerait des autres marques. Ce choix est intentionnel : Andy Rubin veut croire que "ces appareils sont votre propriété privée" et promet que son entreprise ne vous forcera pas la main sur des applications déjà préinstallées.

Le téléphone devrait également "bien fonctionner avec d’autres appareils", en contraste avec des écosystèmes fermés que Rubin considère comme "clivants et obsolètes". Pour finir, l’entreprise souhaite que son smartphone puisse évoluer avec son utilisateur, histoire de ne pas avoir à le remplacer chaque année.

esssential_2.png
Essential

L’Essential Phone coûte 699 dollars et est disponible en précommande aux États-Unis. Un coffret téléphone et caméra à 360 degrés est également proposé au prix de 749 dollars. Pour l'instant sa disponibilité en Europe et en France n'a pas été confirmée.

– Adapté par Fabien Jannic-Cherbonnel. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.