L'assistant domestique de Google sera disponible chez nous dès cet été et parlera français. Enfin !

L’une est l’intelligence artificielle, l’autre le boîtier faisant d’elle un assistant domestique. Comme on pouvait s’y attendre, Google Assistant et Google Home ont fait l’objet de leur lot d’annonces lors de la keynote d'ouverture de Google I/O, qui se tient actuellement à Mountain View. Scott Huffman, vice-président de l’ingénierie à Mountain View, nous a ainsi fait part des jolis progrès d’Assistant, que l’on peut désormais solliciter directement à l’écrit depuis notre smartphone lorsque l’environnement n’est pas propice à l’interaction vocale.

VOIR AUSSI : Toutes les annonces de la conférence Google I/O 2017

Son avancée la plus notable, du moins pour nous autres Français : Google Assistant et Google Home seront disponibles dès cet été dans l'Hexagone, en VF s'il vous plaît. Je n'ai qu'une chose à dire sur ce point : alléluia. L’assistant personnel de Google multiplie également ses partenaires, avec plus de 70 applications désormais compatibles avec l’IA. Autre annonce notable : son arrivée sur iOS. Google Assistant qui débarque sur iPhone : bienvenue en 2017. 

Google Home, lancé en octobre dernier, fait lui aussi l’objet d’updates de taille. La principale : sa capacité à associer désormais des images à nos requêtes. "Pour voir ce que Google Home veut nous montrer, il faut un écran. Il se trouve que nous avons aujourd’hui plein d’écrans chez nous", a expliqué Rishi Chandra, responsable des produits Home. Ainsi, si l’on demande à Assistant l’adresse d’un ami chez qui l’on veut se rendre, il affichera sur n’importe quel smartphone le plan exact du trajet que l’on aura à effectuer, en plus de nous renseigner vocalement.

Google Home s'affiche maintenant sur tous nos écrans

Plus enthousiasmant encore, le fait que la Chromecast, le dongle de Google, devienne compatible avec Google Home. De cette façon, notre téléviseur devient un nouveau vase communicant pour nos échanges avec l’assistant. Photos, vidéos, météo, plan de métro… Bref, tout peut désormais être affiché majestueusement sur le plus grand écran de notre intérieur. "Ok Google, tu peux me montrer les photos de mon voyage au Pérou ?" Bim, les voilà sur notre télé. Avec cette nouvelle fonctionnalité, Google Home donne un sacré coup de vieux à Echo Show, l’assistant personnel doté d’un écran dévoilé il y a à peine dix jours par Amazon.

"Ok Google, tu peux me montrer les photos de mon voyage au Pérou ?" Bim, les voilà sur notre télé.

Google annonce également l’accès gratuit à Spotify, Deezer ou Soundcloud depuis Google Home (là où des comptes premium étaient nécessaires auparavant), mais aussi la possibilité de passer des appels vocaux gratuits depuis les États-Unis et le Canada (lignes fixes ou mobiles) directement depuis la station intelligente. La fonction devrait "prochainement" être étendue à d’autres pays.

Dernière amélioration, plutôt pratique : Google Home est maintenant capable de reconnaître les différentes voix des personnes d’un même foyer, et donc de personnaliser les interactions. Si l’on veut appeler "Maman", Assistant appellera donc bien notre mère, et pas notre belle-mère, qui elle aussi doit figurer au nom de "Maman" dans le répertoire de notre conjoint. De quoi éviter les situations gênantes.  

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.