Après Echo, Echo Dot et Look, le géant Amazon complète sa gamme d'assistants personnels avec un nouveau produit : une petite station à écran tactile qui permet les appels vidéo. Nous voilà convaincus, il va plaire à nos aînés.

Mardi 9 mai, on apprenait officiellement que la famille d’assistants personnels contrôlables à la voix d’Amazon s’agrandissait. Echo Show, qui "apporte tout ce qu’on aime chez Alexa, avec l’image en plus", est une sorte de petite tablette pensée pour être posée de biais, équipée de deux haut-parleurs stéréo et des mêmes huit micros que Echo Dot.

VOIR AUSSI : Orange lance Djingo, son assistant personnel : enfin un speaker avec qui parler en français

Avec son écran tactile 7 pouces, à mi-chemin entre un iPad Mini et un iPhone 7 Plus, l’assistant domestique prend une toute nouvelle dimension : là où Echo et Echo Dot ne nous offraient que des informations vocales, Echo Show est désormais en mesure de nous mettre sous les yeux dès qu’on le désire une recette de cuisine, de nous montrer à quel niveau se trouve notre chauffeur Uber ou encore d’afficher un quelconque visuel relatif à une question. 

Il ne déstabilisera à coup sûr pas l’équilibre de la décoration intérieure de nos grands-parents

Pour les détails techniques, Echo Show se connecte en Wi-Fi ou en Bluetooth, possède un capteur 5 mégapixels, est équipé d’un processeur Intel Atom x5-Z8350 et tourne sous un OS plutôt mystérieux qui ne permet pas d’ajouter des applications via un store. Qu’importe, Echo Show n’a pas été pensé pour devenir un gadget dernier cri à transporter partout. Il se peut même que ce soit tout le contraire qui ait été souhaité par Amazon. 

Un look années 2000 et un service de visioconférence XL

Observons d’abord son design… et soyons franc : il est vilain. Comme si entre la grande époque du Minitel et l’avènement des intelligences artificielles, il ne s’était écoulé que quelques mois. Anguleux, pas vraiment transportable, simple à l’extrême – au point qu’on puisse le confondre avec l’un de ces produits offert pour avoir passé une commande 3 Suisses de plus de 150 euros –, il ne déstabilisera à coup sûr pas l’équilibre de la décoration intérieure de nos parents ou de nos grands-parents, selon notre génération. Et c’est peut-être là une vraie volonté de la part de la firme de Seattle.

Autre élément qui nous laisse à penser que le géant du e-commerce vise avec ce produit une génération beaucoup moins connectée que celle à laquelle il s’adressait avec son classique Echo : le fait qu’il soit possible de passer des appels vidéo sur Echo Show via l’application mobile Alexa. Honnêtement, ce n’est certainement pas parce qu’il permet d’effectuer des appels vidéo qu’on investira dans un Echo Show (même si bien sûr, l’écran en lui-même est un vrai plus sur un marché des assistants domestiques aujourd’hui 100 % vocal). Notre smartphone le fait déjà très bien, merci. Et après tout, les consommateurs de produits tech ont déjà tous ou presque leur Echo ou Echo Dot à la maison – du moins outre-Atlantique, puisqu’aucun produit de la gamme Echo n’est encore disponible en France. Rien ne les presse donc à investir 229,99 dollars dans un tel objet.

Mais à partir du moment où on le sait justement compatible avec notre téléphone, il devient alors un formidable cadeau pour notre grand-mère, qui ne comprend de toute façon rien à FaceTime et à la technologie tactile en général. Entendons-nous, il ne s’agit pas de prouver ici qu’Echo Show ne s’adresse qu’aux personnes âgées. Juste qu’il sera parfait sous le sapin à Noël prochain pour convertir nos chers et tendres aïeux à la technologie. Il leur faudra seulement apprendre la formule consacrée : "Alexa, appelle mon petit fils s'il te plaît..."

echo_show_home.jpg
Amazon

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.