Se procurer de quoi rouler un petit joint, ce n'est pas toujours facile, même quand c'est légal. Avec ces distributeurs automatiques sécurisés, l'entreprise American Green propose une solution à tous les amateurs de weed.

Une nouvelle ligne de distributeurs automatiques vert et high tech a été dévoilée à la NAMAOneShow le 19 avril. Et quand on parle de "vert" et "high", ça n'a rien à voir avec l'écologie ou les énergies renouvelables : ces machines, dotées notamment d'un outil de sécurité biométrique, vont tout simplement été pensées pour vendre de la weed.

VOIR AUSSI : La police britannique a découvert une plantation de cannabis dans un bunker anti-nucléaire abandonné

American Green, l'entreprise derrière cette nouveauté, construit des distributeurs de marijuana depuis 2009 et prétend être l'une des plus grandes entreprises américaines dans le domaine du cannabis. D'après eux, ces nouvelles machines sont les distributeurs les plus sophistiqués du monde, affirmation audacieuse s'il en est. Mais si leur plan de comm fonctionne, American Green pourrait bien être l'entreprise qui apporte une solution sûre à la vente de produits réglementés.

Il faudra un smartphone pour utiliser les machines : on ne peut s'y connecter qu'à travers une application, disponible pour Android et iOS. L'utilisateur se connecte à son profil, vérifie son identité avec le scanner biométrique de son téléphone et scanne ensuite un QR code, fourni par l'appli, pour confirmer l'achat à la machine.

"C'est un grand pas en avant pour le commerce de détail et la vente de produits réglementés"

La rigueur de tout le processus n'est pas encore très claire, et on ignore dans quel genre d'endroits de tels distributeurs automatiques pourront être placés. Vu que les produits en vente sont des substances contrôlées comme l'alcool et le cannabis, reste à espérer que l'achat passe par une vérification plus accrue de l'identité qu'une simple application.

Mais l'équipe d'American Green voit le potentiel pour tous ses clients en âge de consommer ces produits : "Un fan de baseball pourra acheter une bière pendant un match à New York et de la weed dans un dispensaire en Californie le lendemain grâce à la même application, basée sur un compte vérifié", explique David Gwyther, président de l'entreprise, dans un communiqué. "C'est un grand pas en avant pour le commerce de détail et la vente de produits réglementés en distributeurs automatiques."

– Adapté par Charlotte Viguié. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.