Avec son équipe, Robert Taylor a su mettre au point le premier réseau électronique permettant de relier des ordinateurs à distance. C'était il y a presque 50 ans.

Vous connaissez Arpanet, l'ancêtre d'Internet tel que ous le connaissons aujourd'hui. Robert Taylor était l'un de ses fondateurs et il vient de nous quitter à l'âge de 85 ans, le 13 avril, dans sa demeure à Wooside, en Californie. 

VOIR AUSSI : Tim Berners-Lee, inventeur du World Wide Web, a reçu le prix Alan Turing, "Nobel d'informatique"

C'est entre 1965 et 1970, lorsqu'il a travaillé pour l'Advanced Research Projects Agency (ARPA), que Robert Taylor et son équipe ont mis au point le principe de réseau décentralisé. Car si c'est bien à Tim Berners-Lee que l'on doit la création du World Wide Web, c'est en revanche indéniablement grâce à l'informaticien surnommé Bob Taylor, qu'il a pu le faire.

Arpanet a préfiguré Internet

Développé aux États-Unis, le premier réseau reliant des ordinateurs à distance est né en 1969. À cette époque, de nombreux investissements sont initiés par la défense américaine afin de contrer l'ennemi russe. Objectif : jouir d'un réseau électronique permettant aux différents centres de recherches américains de communiquer avec les militaires. C'est ainsi qu'est né ce qui préfigure la base du transfert de données sur Internet.

Robert Taylor a très vite été clairvoyant : pour lui, il était évident qu'une technologie comme Arpanet n'allait pas rester confidentielle. Au contraire : elle allait révolutionner le monde entier. L'informaticien avait également prédit l'explosion des robots. Surtout, l'Américain avait pressenti les défis de la culture du libre. "Internet sera-t-il libre pour tout le monde ? Si la réponse est non, alors ce sera une grande déception", commentait-il.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.