Selon la formule mathématique, la température de notre planète a augmenté, au cours des 45 dernières années, 170 fois plus vite que la moyenne des 7 000 dernières années.

Mise au point par Will Stelfen, chercheur climatologue à l'Australian National University, et Owen Gaffney, journaliste spécialisé dans les sciences, l'équation de l'Anthropocène est une formule mathématique. Publiée dans la revue The Anthropocene Review, cette dernière a permis de mesurer le fait que l'environnement est modifié 170 fois plus vite à cause de l'activité humaine.

VOIR AUSSI : À cause du réchauffement climatique, le café pourrait disparaître dès 2080

"Avant l’Anthropocène – l’ère géologique actuelle au cours de laquelle l’activité humaine a exercé une influence dominante sur l’écosystème planétaire – trois facteurs principaux déterminaient l’environnement de la Terre : les forces astronomiques (A), les forces géophysiques (G), et les dynamiques interne (I)", explique ConsoGlobe. Problème : ce dernier siècle, une quatrième force est venue considérablement changer la donner : l’activité humaine (H). Cette force est si conséquente qu'à elle seule, elle modifie plus la planète que les trois autres réunies.

Pour le prouver, les scientifiques ont montré que l'augmentation des températures n'a jamais été aussi rapide que depuis la révolution industrielle. À raison de 1,7 degré en plus par siècle, la Terre se réchauffe 170 fois plus vite que la moyenne des 7 000 dernières années. En d'autres termes, "nous avons expulsé la Terre de l’enveloppe interglaciale et nous évoluons désormais en terrain inconnu", concluent les scientifiques.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.