À compter du 11 avril, la prochaine mise à jour de taille de Windows 10 sera déployée sur l’ensemble des appareils équipés du dernier OS de Microsoft. Très axée sur la création graphique et la 3D, elle se veut aussi plus ergonomique et plus sécurisée.

Vous aviez peut-être regardé, au moment de sa mise en ligne par Microsoft en décembre 2016, le teaser de la Creators Update, prochaine mise à jour majeure de Windows 10. Et vous n’aviez sans doute pas compris grand-chose, tant ce spot nous plonge dans un tourbillon d’informations. Mais après tout, c’est le principe du teaser.

VOIR AUSSI : On a testé le Surface Studio de Microsoft, le PC qui veut devenir le nouvel iMac

Bien qu’elle sera officiellement déployée le 11 avril prochain chez tous les utilisateurs de Windows 10, sachez que cette actualisation du système d’exploitation de Microsoft est d’ores et déjà disponible, à condition de maîtriser suffisamment la procédure de mise à jour manuelle. Si vous n’êtes donc pas un early adopter digne de ce nom, passez votre chemin. Et attendez demain. Mais quelles sont donc les grandes nouveautés de cette mise à jour en partie dédiée à la création ? On vous en dresse la liste.

Paint passe à la 3D

Soyons clairs, Paint 3D, nouvelle version du logiciel culte de manipulation d’images, est la star de la Creators Update. Si Paint tel que nous le connaissons conserve bien sa place dans le système, cette évolution permet de créer des modèles en 3D en toute simplicité, là où la plupart des logiciels d’édition d’images tridimensionnelles restent difficiles d’approche pour les néophytes. De là à devenir un véritable outil pour les graphistes ? Pas sûr, mais l’idée de Microsoft, avec sa Creators Update, reste avant tout de rendre la 3D accessible au plus grand nombre.

Microsoft a également ajouté à son logiciel le service 3D Remix, plateforme communautaire permettant de charger des modèles préexistants, créés par d’autres utilisateurs. Un genre de Flickr de la 3D, en somme.

remix3daquarium.jpg
Capture Microsoft

Edge s’améliore

Ce n’est pas parce qu’Edge n’est plus aujourd’hui en mesure de rivaliser avec Chrome, son concurrent made in Google Chrome, que Microsoft a décidé de le négliger. Bien au contraire : cette version améliorée du navigateur de la firme Redmond gagne d’abord en stabilité mais se veut aussi moins gourmande en énergie que sa prédécesseure. Un atout appréciable lorsque l’on a l’habitude de surfer depuis un ordinateur portable. Autre plus-value : le blocage des contenus Flash peu fiables par défaut, à désactiver manuellement au cas par cas.

D’un point de vue plus ergonomique, Edge se dote d’un appréciable système d’aperçus en miniature des pages déjà ouvertes, un peu à la manière d’une Touch Bar d’Apple lorsque l’on navigue sur le Web. Pratique pour les internautes qui, comme moi, ont tendance à ouvrir une quarantaine d’onglets à la fois. Autre astuce désormais disponible : Edge nous offre la possibilité de "garder au chaud" certaines pages ouvertes qui prendraient trop de place avant de les faire disparaître automatiquement une fois consultées.

Enfin, dans une logique creators friendly, ce navigateur prend en charge la 3D et devient éligible pour lire des vidéos en 4K.

Un "mode jeu" fait son entrée

Qui dit "création" et "3D" dit forcément "gaming". Car Microsoft l’a bien compris, le jeu vidéo n’est plus qu’un simple loisir chéri par les nerds. Il suffit d’ailleurs de regarder du côté des grands constructeurs de PC pour le comprendre : au CES 2017, tous ou presque ont présenté un modèle de laptop pensé, en terme de design et de performances, pour la discipline. Cette Creators Update fait donc la part belle aux joueurs, en proposant notamment un mode jeu pensé pour optimiser les capacités du PC (par exemple, en cas d’autre tâche en cours d’exécution, l’activité du processeur et de la carte graphique sera focalisée sur le jeu), ainsi qu’un accès rapide au service de streaming Beam (accessible via le simple raccourci Windows + G), racheté par Microsoft en août 2016 pour contrer la montée en puissance de Twitch.  

À noter enfin que la Creators Update a été intégralement pensée pour la réalité virtuelle. Acer, ASUS, Dell, Lenovo ou encore HP livreront d’ailleurs "au plus tard cette année", selon Microsoft, leurs casques respectifs, à partir de 299 dollars.

jeu_microsoft.jpg
Capture Microsoft

Plus de sécurité

On vous en parlait en fin de semaine dernière, cette mise à jour de Windows 10 se veut plus transparente sur la manière dont Microsoft traite nos données personnelles et nous propose de personnaliser le niveau de collecte de ces dernières. Plus globalement, Microsoft a fait de la sécurité l’un des piliers de cette update, notamment en facilitant la lecture des niveaux de protection et en accélérant l’identification des menaces et autres failles. Concrètement, Windows Defender Security Center regroupe maintenant dans un unique panneau de configuration tous les paramètres de sécurité de l’appareil et en envoie régulièrement des "bulletins de santé de l’appareil".

security.jpg
Capture Microsoft

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.