Un nouveau brevet déposé par Sony laisse penser qu’on pourra un jour "aspirer" de la batterie au téléphone d’un ami pour recharger le nôtre.

Le brevet, déposé par Sony au US Patent & Trademark Office, décrit un moyen de transférer sans fil de la batterie entre deux appareils en utilisant la technologie NFC (pour Near Field Communication). Le document ne précise pas si ces appareils sont effectivement des téléphones, mais préfère plutôt utiliser le terme de "appareil électronique portatif de consommation".

VOIR AUSSI : Des chercheurs de Harvard ont inventé une batterie capable de vivre 10 ans

Le site Whatafuture, qui a repéré le brevet, suggère que cela pourrait plutôt faire référence à des batteries externes ou des blocs-batterie. Et d’ailleurs, un transfert sans fil de téléphone à téléphone consommerait énormément d'énergie, comme le souligne Gizmodo. Alors ce serait plutôt bête de dépenser de la batterie pour ensuite transférer encore plus de batterie à un autre téléphone. Ce qui fait des batteries externes une option beaucoup plus probable.

Il pourrait s’agir d’une idée assez géniale notamment pour des lieux comme des bars ou des restaurants, qui pourraient mettre à disposition de leurs clients des batteries externes pour recharger son smartphone sans aucun câble. À moins qu’il ne s’agisse finalement quand même d’une technologie de téléphone à téléphone.

Bon, comme d’habitude, un tel brevet ne finira peut-être jamais effectivement en un produit réel, mais quoiqu’il en soit, l’idée est vraiment cool.

– Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.