Le géant américain des puces électroniques Intel a annoncé lundi dans un communiqué avoir racheté Mobileye, une société israélienne spécialisée dans des systèmes anti-collision, pour plus de 15 milliards de dollars.

La nouvelle circulait déjà ce lundi matin, d’abord relayée par le magazine économique israélien The Marker. L’agence Reuters confirme le rachat par Intel de Mobileye, société israélienne qui a longtemps travaillé sur les systèmes d’assistance au pilotage automatique des Tesla, pour la somme de 15 milliards de dollars.

VOIR AUSSI : Intel dévoile son "Projet Alloy", un casque de réalité virtuelle sans-fil

Si elle n'a pas créé de A à Z la technologie Autopilot permettant de déterminer l’enchaînement des différentes actions à mettre en œuvre dans une situation donnée – aujourd'hui entièrement développée en interne par Tesla –, Mobileye y aura largement apporté son savoir-faire. Cette transaction marque un record pour la reprise d’une firme israélienne de haute-technologie. 

Ce rachat ne fait que confirmer les ambitions toujours plus affichées d’Intel – et de tous les grands acteurs de la tech – dans le secteur de l’automobile autonome.

Créée en 1999, Mobileye a déjà conclu de nombreux accords avec des constructeurs, dont un partenariat stratégique sur le traitement d'image en temps réel avec Volkswagen. Sa fusion avec Intel n’est d’ailleurs pas une surprise, l’entreprise ayant aussi collaboré avec le géant des puces électroniques et BMW pour permettre à 40 véhicules autonomes de prendre la route en 2017. Les premiers véhicules autonomes BWM-Intel devraient être commercialisés d’ici 2021.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.